• Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • BILLY LEE RILEY

     

     

    Né le 5 octobre 1933 à Pocahontas (Arkansas), a dans ses veines du sang cherokee et irlandais. Il est fils de métayer et apprend la guitare avec les agriculteurs noirs de l'époque .C est après son retour de l'armée,qu'il se rend à Memphis (terre promise) . Il y enregistre en 1955 TROUBLE BOUND de Jack Clement et Bill Wallace . SAM PHILLIPS (SUN RECORDS) achète les droits  et sort le titre en 1956 , avec ROCK WITH ME BABY .

    TROUBLE BOUND-ROCK WITH ME BABY SUN 245 sort le 1er SEPTEMBRE 1956 .

    Mais son premier HIT,il l'obtient avec

    FLYIN SAUCERS ROCK N ROLL - I WANT YOU BABY sun 260 qui sort le 23 FEVRIER 1957, avec un certain JERRY LEE LEWIS au Piano .Ce premier titre  qui  deviendra le nom d’un des  meilleurs groupes anglais de rockabilly avec Sandy Ford comme leader.

    Le 30 SEPTEMBRE 1957 sort

    RED HOT -PEARLY LEE la encore du très lourd , de la dynamite, mais SAM stoppe rapidement la promotion,pour se consacrer à JERRY LEE LEWIS et son titre GREAT BALLS ON FIRE,très prometteur (va prendre enormement de temps a SAM) ;  comme pour SONNY BURGESS -WARREN SMITH-HAYDEN THOMPSON-RAY SMITH il ne va pas connaitre le haut des charts , bien à cause de ce fait ;SUREMENT une petite erreur de SAM (étant trop seul à ce moment) .

    Riley avec son groupe THE LITTLE GREEN MEN (ROLAN JANES -GUITARISTE ////J.M VAN EATON -BATTEUR /////MARVIN PEPPER -BASSISTEet JIMMY WILSON -PIANISTE groupe de base) vont encore enregistrer pour un autre single :

    BABY PLEASE DON T GO -WOULDN T YOU KNOW SUN 289 d'  avril 1958, premier titre étant révolutionnaire , élaboré une petite merveille,réussite totale,malheureusement même remarque que pour le disque précédent .

    Il fait une apparition chez BRUNSWICK RECORDS, sort un Opus le 11 AOUT 1958 . Tres bon mais sans succes .

    Le 9 FERVRIER retour à SUN pour :

    NO NAME GIRL -DOWN BY THE RIVERSIDE     SUN 313, puis le  22 JUIN 1959 :

    GO THE WATER BOILING-ONE MORE TIME .

    1960, il quitte SAM et crée RITA RECORDS avec ROLAND JANES . Ils produisent un HIT ; MOUNTAIN OF LOVE d HAROLD DORMAN .

     

     

     Billy Lee Riley a pour lui d’être musicien, poly instrumentiste ( guitare, basse, batterie et harmonica), ce qui lui vaudra une carrière au cours de laquelle il enregistre avec Ricky  Nelson , Johnny Rivers, les Beach Boys et même Dean Martin 

     

    et il est aussi  auteur compositeur. Il a  enregistré en Californie des disques en tant qu’harmoniciste mais a toujours produit au cours des années des disques dans lesquels le rock’n’roll a une place majeure.

    En 1970 il repart en Arkansas, quitte la musique et devient entrepreneur.C est bien grace à ROBERT GORDON qui va reprendre RED HOT -FLYIN SAUCER ROCK N ROLL entre autres , qu il le remet dans le métier .CHARLY RECORDS va sortir un LP qui va faire découvrir à la génération rockabilly,cet artiste majeur (en qualité)  de l'épopée SUN .

     

    En 1992, c’est « Blue collar blues » pour Hightone records, en 1995, c’est « Rockin fifties mais c’est en 1997 que Billy lee Riley rentre dans les studios Sun pour enregistrer le disque « Hot damn », un disque de blues traditionnel qui est distribué par Capricorn et connaît un succès inattendu, il est suivi de « Shade three blues » dans un style identique. A la suite de ces deux disques, il a l’occasion de se produire dans le cadre du prestigieux festival de Montreux lors d’une soirée hommage à Sun records. En 2002, retour encore dans les studios Sun avec quelques vieux copains pour un disque live complètement rock’n’roll avec ses succès comme « Red hot » ou «  Flying saucers mais aussi « Baby please don’t go » ou « Pearly Lee ». Billy Lee Riley ne s’arrête jamais et le voici, cette fois, avec un disque enregistré en 2003, totalement country pour lequel il a écrit 7 des 12 titres. On est dans un registre de country très traditionnelle avec voix nonchalante et virile soutenue par une musique dominée par le violon et la pedal steel, sans oublier quelques interventions de dobro, mandoline, piano et autres. L’influence des chanteurs du sud comme Hank Williams ou George  Jones est  réelle. Au programme, on trouve des ballades comme «  The songwriter » ou « The bottle », des réminiscences western swing sur « Paradise ballroom » ou « Talk  to me softly »  mais on se retrouve parfois très près du rock’n’roll avec «  Be my honey tonight »  et « Hillbilly rockin’man » de 2006 .

    ll  décéde d'un cancer du côlon le 2 août 2009 à Jonesboro, Arkansas .

    He was a true original. He did it all: He played, he sang, he wrote. He would have been a bigger star but Jerry Lee came along. And you know what happens when someone like that comes along. You just don't stand a chance. So Billy became what is known in the industry – a condescending term, by the way – as a one-hit wonder. But sometimes, just sometimes, once in a while, a one-hit wonder can make a more powerful impact than a recording star who's got 20 or 30 hits behind him. And Billy's hit song was called "Red Hot," and it was red hot. It could blast you out of your skull and make you feel happy about it. Change your life. 

    cela résume tout ......

    albums principaux :

     

    • Harmonica & the Blues, Crown, 1962
    • Big Harmonica Special, Mercury, 1964
    • Harmonica Beatlemania, Mercury, 1965
    • Whiskey a Go Go Presents, Mercury, 1965
    • Funk Harmonica, GNP, 1966
    • In Action, GNP, 1966
    • Southern Soul, Mojo, 1968; reissued, Cowboy Carl, 1981
    • Legendary Sun Performers: Billy Lee, Charly, 1977
    • Sun Sound Special: Billy Lee Riley, Charly, 1978
    • Vintage, Mojo, 1978
    • 706 Reunion, Sun-Up, 1992
    • Blue Collar Blues, Hightone, 1992
    • Classic Recordings 1959–1960, Bear Family, 1994
    • Rockin' Fifties, Icehouse, 1995
    • Hot Damn!, Capricorn, 1997
    • Very Best of Billy Lee Riley: Red Hot, Collectables, 1998
    • Shade Tree Blues, Icehouse, 1999
    • One More Time, Sun-Up, 2002
    • Hillbilly Rockin' Man, Reba Records, 2003
    • Still Got My Mojo, 2009

     Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"Image associée

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Image associée

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

    Résultat de recherche d'images pour "billy lee riley"

     

    en session jerry lee au piano

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires