• Résultat de recherche d'images pour "DE NEW ORLEANS A NASHVILLE la route mythique de la musique de Patricia Minne et Pascal Defraire" 

     

     

     

    DE NEW ORLEANS A NASHVILLE 

    la route mythique de la musique

     

    de Patricia Minne et Pascal Defraire

     

    Certaines routes sont aussi mythiques que James Dean, Elvis Presley ou Louis Armstrong.

    Résultat de recherche d'images pour "louis armstrong in the street" 

     Monuments historiques, elles traversent plusieurs régions forgeant des destins, des fortunes ou des légendes, la 'Route de la Musique' en fait partie.

     

    Résultat de recherche d'images pour "the street of the music new orleans to nashville" 

    De New-Orleans à Nashville, en passant par Clarksdale et Memphis, elle relie des lieux qui ont vu naître le jazz et le blues, sans oublier les temples du rock et de la country. Cet ouvrage est un 'pèlerinage' musical sur la route 61, qui, de la Louisiane au Tennessee, mène de musées en clubs de live music, en passant par Graceland et autres demeures de musiciens, mythiques studios d'enregistrement, fabriques de guitares, vendeurs de disques rares...

    Résultat de recherche d'images pour "the street of the music new orleans to nashville"

    Résultat de recherche d'images pour "the street of the music new orleans to nashville"

    Résultat de recherche d'images pour "the street of the music new orleans to nashville"

     

     

     

    C'est également un livre de voyage, qui visite le vieux sud américain en marquant un arrêt dans quelques localités, où le temps semble parfois s'être arrêté dans les années 1930. Tout au long de ce parcours, portraits d'artistes, anecdotes et lieux insolites animent les photos et le texte. 

    Résultat de recherche d'images pour "the street of the music new orleans to nashville" 

    Résultat de recherche d'images pour "the street of the music new orleans to nashville" 

     

    Auteur Pascal Defraire

    Pascal Defraire est photographe spécialisé dans le tourisme. Il a immortalisé des dizaines de paysages du monde, avec l'envie de faire partager l'ambiance et l'âme des lieux traversés. Ses photos ont illustré bon nombre des reportages de Patricia Minne et ont fait plus d'une fois la couverture de magazines de voyage.

    Auteur Patricia Minne

    Patricia Minne est rédactrice en chef du "Journal de l'évasion". Journaliste spécialisée, elle sillonne le monde depuis une quinzaine d'années et a déjà publié plus de 60 “grands reportages”, dont certains lui ont valu un prix de la presse internationale.

     

    Achat online: http://eshop.renaissancedulivre.be/renaissance-du-livre/tourisme/de-new-orleans-a-nashville-la-route-mythique-de-la-musique.html
    Prix TTC: 39.000
    ISBN: 9782874155840
    Format: 29 x 27,5 cm
    Nombre de pages: 192
    Dépôt légal: D/2007/6840/150
    Lien permanent:  
    Code barres: 9782874155840
    Code Sodis: 00007156629
    Type de reliure: cartonné avec jaquette
    Date de parution:

    Mercredi, 15 Août 2007

     

     

     

     

     

      la route 61, de la Nouvelle-Orléans à Nashville, est la plus musicale de toutes. Elle est le fleuve qui a donné vie au jazz et au blues, et qui a abrité les temples du rock et de la country. On dit que des fantômes la parcourent, à commencer par celui du King.

    Résultat de recherche d'images pour "la route  61" 

    Résultat de recherche d'images pour "la route  61" 

    Résultat de recherche d'images pour "la route  61" 

    https://lezarnaud.com/category/usa-2016/

    Résultat de recherche d'images pour "DE NEW ORLEANS A NASHVILLE street 61" 

    Résultat de recherche d'images pour "DE NEW ORLEANS A NASHVILLE" 

    Résultat de recherche d'images pour "DE NEW ORLEANS A NASHVILLE" 

    Résultat de recherche d'images pour "DE NEW ORLEANS A NASHVILLE" 

    Résultat de recherche d'images pour "DE NEW ORLEANS A NASHVILLE " 

    Résultat de recherche d'images pour "61 street new orleans to nashville" 

    (photos non issu du livre)

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • photo Imelda may +

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "rockabilly christmas"

    Résultat de recherche d'images pour "rockabilly christmas"

    Résultat de recherche d'images pour "rockabilly christmas"

    Résultat de recherche d'images pour "rockabilly christmas"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L HISTOIRE VRAIE DE LA GIBSON DE RETOUR VERS LE FUTUR

     

    Chez Reverb, on a voulu en savoir plus sur la guitare utilisée par Marty pour sa reprise de « Johnny B. Goode » dans la scène du bal du lycée.

    Dans cette scène bien connue, Michael J. Fox joue sur une guitare qui n'existe pas en 1955 : une Gibson ES-345 TDC en finition cherry red équipée d'un Bigsby, un modèle disponible à partir de 1959 d'après le « Vintage guitar price guide. » Comment ce détail a-t-il pu échapper à l'équipe du film sur une séquence aussi importante ?

    Norman Harris, patron du légendaire magasin « Norm's rare guitars » est la personne qui a loué la guitare à la production du film, il nous a permis de comprendre comment cette guitare s'est retrouvée au milieu des années 50.

    En 1984, Harris reçoit un coup de fil de la Warner Bros par rapport à un film qui doit se dérouler en 1955. D'après Harris, « Ils voulaient une guitare légèrement futuriste, je leur ai suggéré une Gibson ES-5 Switchmaster avec des P-90, ce qui aurait été historiquement juste. C'est d’ailleurs ce modèle qu'ils avaient loué à la base. »

    À l'époque, la guitare valait 2 100 $ (1 975 €), elle était en excellent état et l'accessoiriste était bien content de pouvoir la louer pour 300 $ (282 €) par semaine se souvient Harris. Ils devaient la garder pour une à deux semaines, mais au final, ils la garderont neuf semaines, sans la sortir de sa housse. Harris leur suggère d'acheter la guitare pour éviter les frais, mais l’accessoiriste lui répond qu'il n'y a pas de problème, que le budget du film est conséquent.

    Et ils ont changé d'avis.

    Le directeur artistique (Todd Hallowell) voulait quelque chose de différent, quelque chose de rouge avec un vibrato. « Je leur ai dit qu'aucun modèle ne pourrait coller, historiquement, avec l'année choisie dans le film. Mais le directeur artistique préféra se renseigner sur ce que j'avais en stock. »

    Harris présenta de nombreuses guitares : une Gretsch 6120, une Gretsch Red Jet et une Gibson ES-345 TDC du début des années 60, équipée d'un Bigsby, qui n'existait pas en 1955 et pas avant les trois années suivantes. « C'est peut-être parce que c'était un film de science-fiction avec pour sujet le voyage dans le temps, qu'ils ne se sont pas arrêtés à ça. » Ajoute Harris. Comme ils disent à Hollywood : la vérité n'est pas une excuse pour en faire une mauvaise histoire.

    La décision prise, la 345 reste inutilisée pendant des semaines, coûtant de plus en plus cher à la production qui n'avait pas l'air de s'en faire. « Ils auraient pu acheter cette guitare plusieurs fois s'ils avaient voulu, mais ça n'a jamais inquiété un seul membre de la production. Un point positif de louer du matériel à Hollywood ? Finir avec les poches pleines de billets ! » Plusieurs semaines après la fin du tournage, alors que la guitare est de retour, Harris reçoit un coup de fil du studio, ils ont encore besoin de la 345 pour des plans additionnels. Ils la garde pour trois semaines de plus.

    Des années plus tard, le studio recontacte Harris pour louer, à nouveau, la guitare afin de filmer une suite. « Ils étaient maintenant mariés à la guitare, en fait, elle était devenue une pièce importante du film, reconnaissable par les fans de ce blockbuster, pourtant filmé avec une guitare historiquement incorrecte. »

     

    Merci à Norman Harris pour cette histoire. Norman possède et gère son magasin basé à Los Angeles : Norm's Rare Guitars. Il a publié un livre en 2016, sur l'histoire de plusieurs guitares, dont cette Gibson 345.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Format: 7” 45 rpm vinyl EP 

    Released : 2017

    Country: Spain

    Label: El Toro Records - ET 15.067

    Artist: Wynonie Harris

    Style: Blues Bopper, Jump Blues

    Songs:

    Side 1
    A1 - Bloodshot Eyes
    A2 - Destination Love

    Side 2
    B1 - That's Me Right Now
    B2 - Sweet Lucy Brown

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Format: 7” 45 rpm vinyl EP 

    Released : 2017

    Country: Spain

    Label: El Toro Records - ET 15.058

    Artist: Roy Gaines

    Style: Blues Bopper, Jump Blues

    Songs:

    Side 1
    A1 - Worried 'Bout You Baby
    A2 - Right Now Baby

    Side 2
    B1 - Skippy Is A Sissi
    B2 - Isabella

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires