• DES LETTRES D EPOQUES DE SAM PHILLIPS concernant un certain ELVIS PRESLEY datant de 1954 -1955 et ou lo n voit les difficultes pour SAM de faire passer LE SUD ROCKABILLY à l'époque .

    la musique de Presley "ne se vendrait jamais" malgré sa popularité dans le Tennessee. on traite sa musique de scandaleuse !!! 

    On voit pourtant que le PATRON de SUN y croit dur comme fer et defendson poulain (ON EN POURRA JAMAIS LE REMERCIER AUTANT QU IL LE MERITE) .

    Trop risqué trop osé (racialement parlant) . on arrive a meme parler de puanteur !!!  pour le Western and Hillbilly .

     Les archives de 47 lettres qui  couvrent  16 mois  d’Elvis chez Sun Records.

     Les lettres appartiennent à un collectionneur britannique qui les vend maintenant par l'intermédiaire de Henry Aldridge .

     "La lettre de refus de Monarch Records affirmant qu'Elvis Presley ne vendrait jamais à Los Angeles doit être l'un des pires jugements de l'industrie de la musique de tous les temps." 

    remercions au passage MARION KESKER qui a écrit ses courriers  avec carbonne §§!! donc garce a elle que l on peut lire ses TRESORS .

    «Au cours des derniers mois, Sun a sorti un nouvel artiste qui suscite un enthousiasme incroyable ... son nom est Elvis Presley et nous vous avons envoyé des échantillons. "Il y a eu beaucoup de mouvement sur le nombre dans pratiquement tous les marchés et nous regrettons que rien ne se soit passé sur le marché de votre territoire" .

    Résultat de recherche d'images pour "sam phillips and elvis 1954"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • tout dernier INDIANAPOLIS

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • ADAM LAMBERT AURAI UNE VUE pour le rôle d ELVIS dans le fameux biopic en préparation ....de BAZ LUHRMANN  .

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Décès de Zappy Max, vedette populaire de la "radio de papa"

    DECES DE ZAPPY MAX

    "Chers amis... bonjour !": Zappy Max lançait ainsi son célèbre jeu radiophonique, "Quitte ou double", faisant jouer à partir de 1947 la France entière, d'abord sur Radio-Luxembourg puis sur Radio Monte-Carlo.

    Décédé dimanche, à quelques jours de son 98e anniversaire, il a été un des animateurs radio les plus célèbres de France, et de Belgique, jusqu'en 1983. Depuis, il avait disparu de l'audiovisuel.

    Né le 23 juin 1921 à Paris, Max Doucet suit des études de chimie quand il est contraint d'effectuer son Service du travail obligatoire (STO) comme tourneur-fraiseur à l'usine Zapp de Cologne. Il s'inspirera de ce nom quand viendra l'heure de prendre un pseudonyme.

    Attiré après la guerre par le music-hall, cet admirateur des Marx Brothers débute comme chanteur fantaisiste dans un orchestre. 

    Puis il rejoint Radio-Luxembourg pour y animer "Quitte ou double" qui va marquer son époque. Il s'agit de répondre à des questions de culture générale, le candidat pouvant doubler la mise après chaque bonne réponse et tout perdre, s'il se trompe ou ne sait pas. En 1952, l'abbé Pierre y a gagné assez d'argent pour offrir un camion aux compagnons d'Emmaüs.

    Devenu le roi du "crochet radiophonique", il anime dans les années 50 cette émission sous l'immense chapiteau itinérant du "Radio Circus", qui parcourt huit mois par an le pays et sur lequel s'affiche son portrait géant.

     

     

    Des milliers de spectateurs sont chaque semaine électrisés par ce jeu et son animateur au bagou monstre, à la voix nasillarde, aux yeux en boule de loto et à la petite moustache à la Max Linder. D'autres émissions en public de la radio sont enregistrées sous ce chapiteau.

    Il participe parallèlement à des émissions ou des feuilletons comme "Vas-y Zappy", "Ça va bouillir" ou "C'est parti mon Zappy". 

    Mais, en 1966, il est écarté de Radio-Luxembourg qui devient RTL et souhaite se renouveler et tuer "la radio de papa". Profondément blessé, il rebondit à RMC et y reprend "Quitte ou double", chaque jour, à l'heure du déjeuner, jusqu'au début des années 80. Ironie du sort, l'émission reviendra sur RTL, de 2001 à 2006, autour de Jean-Pierre Foucault.

    "Le dernier des géants de la radio française"

    "C'était le dernier des géants de la radio française, et la dernière grande voix d'une époque révolue", à l'époque reine des transistors, a témoigné à l'AFP André Torrent, autre animateur avec qui il s'était lié d'amitié dans les années 1980. Né le 23 juin 1921 à Paris, Max Doucet suit des études de chimie quand il est contraint d'effectuer son Service du travail obligatoire (STO) comme tourneur-fraiseur à l'usine Zapp de Cologne. Il s'inspirera de ce nom, et des Marx Brothers, quand viendra l'heure de prendre un pseudonyme.

    Résultat de recherche d'images pour "Zappy Max"

    Résultat de recherche d'images pour "Zappy Max"

    Résultat de recherche d'images pour "Zappy Max"

    Résultat de recherche d'images pour "Zappy Max"

    ET BIEN SUR zappy max a CHANTE TRES RARE 

    NE VOUS MARRIEZ PAS que ZAPPY reprend en 1962 ,original d ELVIS  I M NOT THE MARRYNG KIND . du film FOLLOW THAT DREAM .(par contre je n ai aucun extrait desole si quelqu un je suis preneur!!!!!!!!!!!!!)

    Sur le disque une autre reprise egalement connu cette fois de DON ROBERTSON / THE MERRY MEN .....

    en un homme heureux  : CERTAINEMENT LA SEULE VERSION CHANTEE du fameux titre sifflé .

     

    [Pochette de Zappy chante Zappy (ZAPPY MAX) - verso]

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire