• Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • VOICI QUELQUE PLUS SUR CETTE MERVEILLEUSE CHANTEUSE ET ICONE DU ROCK N ROLL .

    (je rappelle juste que le blog ne postera pas de biographie des stars les plus connus dans ce domaine car il y a deja sur internet  pour tous ses grands des bio francaises voila c est tout donc je prefere pour eux y poster des faits de leur vies des anecdotes des raretes ou autres voila qui répondra a certains..la plupart des bio ou tous à 99% de ce blog  sont des bio inedites faites par ELPRESSE pour ELPRESSE et ses lecteurs ...) .

     

    WANDA JACKSON /

    « Mon père a passé beaucoup de temps à me guider dans ce métier. Ma mère a créé et exécuté la plupart de mes robes. Leur confiance a été ma plus grande source d'encouragement. »

     

    Résultat de recherche d'images pour "wanda jackson 1955"

    La chanson "Fujiyama Mama", lors d'une tournée au Japon, faisait dire aux G.I.'s stationnés dans ce pays que le style vocal de Wanda était tellement volcanique que le vieux mont Fujiyama risquait de reprendre son activité souterraine

    Résultat de recherche d'images pour "wanda jackson in japan"

    De retour aux États-Unis, Wanda mit en boîte une version classique du «Let's Have A Party» d'Elvis Presley :

    «C'est mon ami Elvis, lui-même, qui m'avait conseillé de faire Let's Have A Party. J'avais eu l'occasion de participer à plusieurs concerts avec lui en 1956 et 1957. C'était un garçon très gentil, un véritable gentleman, et un ami sûr.»  

    Résultat de recherche d'images pour "wanda jackson and elvis presley"

    Résultat de recherche d'images pour "wanda jackson and elvis presley"oui on sait maintenant qu'à une epoque ils n ont été qu'amis amis hum !

    Née dans l'Oklahoma, Wanda, qui avait déjà enregistré pour Decca dès 1953, s'était alors jointe à l'orchestre de Hank Thompson avant de signer pour Capitol en 1956. Le fameux producteur de Capitol, Ken Nelson, lui donna d'excellents musiciens pour ses enregistrements comme le pianiste Merril Moore, le guitariste Roy Clark, et les Blue Caps de Gene Vincent.

    «On faisait mes disques, précise-t-elle, à Hollywood dans les studios Capitol, là où précisément Gene Vincent créa ses plus fameux morceaux.»

    Résultat de recherche d'images pour "wanda jackson in capitol"

    Résultat de recherche d'images pour "wanda jackson and gene vincent"

    Extrait de "Sur la route de Memphis" n° 44 (4ème trimestre 1996) 

    WANDA JACKSON Le feu d'artifice est venu d'Oklahoma. 

    Dimanche 14 juillet 1996

    En attendant la reine du rock and roll, nous avons assisté au passage des "Okeh Wranglers", formation hilibilly and western swing, à l'avenir prometteur. Ce groupe a su par son dynamisme capter l'attention du public pourtant écrasé par la chaleur.

    Résultat de recherche d'images pour "Okeh Wranglers"(rajout elpresse) 

     

     

    Un ancien Chat sauvage, Mike Shannon celui qui a eu la lourde tâche de succéder à Dick Rivers est venu nous présenter son show. Tenue proprette tant musicale que vestimentaire. Peut-être de trop car il manquait justement ce côté "sauvage" qu'on est en droit d'attendre. Mais que voulez-vous à chacun son tempérament. Cela n'empêche pas ce chanteur doté d'une jolie voix de nous envoyer une succession de classiques Rock and roll (Hound dog ....) de bons niveaux.

    Résultat de recherche d'images pour "mike shannon chats sauvage  1996"rajout blog 

    Avec plus de jus ou de nerfs est arrivé J. Kirry's band made in USA. Sans être créatifs, la musique country rock, blue grass et country traditionnelle sous un tempo d'enfer entendue ce soir-là était de bon augure pour ce qui allait suivre ; La température musicale avait encore augmenté. C'était une bonne idée dans le programme avant la venue de Wanda Jackson.

    Présenté par Phil Edwards, le volcan féminin "Fujiyama" ne s'est pas éteint. En effet Wanda Jackson en robe blanche ornée de lamelles resplendissantes donne encore le vertige. Elle possède toujours la classe des grandes chanteuses. Sous sa chevelure de rêve, la reine du rock and roll est venue avec la ferme conviction de nous faire chavirer de bonheur. Son armada de classiques de rock and roll était bien là pour nous envahir. Mis à part "Happy birthday baby", "Right or wrong" et "Blue yodel", la soirée se ferait à 100 à l'heure.

    Tour à tour "Honey bop", "Rock your baby", "Stupid cupid", "Whole lotta shakin", "Mean mean man", "Hard Headed a woman", "Let's have a party" ... Je stoppe, la liste est trop longue. C'est du grand art. Que pouvait-il nous manquer ? Rien ! Ah si! le son des "Party Timers" son ancienne formation. Les remplaçants ont fait leur possible avec seulement deux rencontres. Pas facile de suivre les changement subit de rythme de Wanda Jackson. Pourtant le groupe accompagnateur a rempli son contrat en assurant avec énergie tous ces tubes que nous fredonnerons encore pendant des décennies et peut-être plus.

    Imitant gestuellement Elvis Presley avec roulements de hanches suggestifs et déplacements du corps savamment étudié, merveilleuse Wanda, tu nous as fait une fois de plus craquer !!! Rendant hommage au King, elle a ajouté « one night » plein de désirs. Les chanteuses de rock and roll ont été peu nombreuses à vouloir rivaliser avec elle. Seule Brenda Lee et Janis Martin ont essayé quelques temps, mais la Reine a toujours gardé sa couronne sans contestation.

    Arrivée à la soixantaine, je suis certain qu'il reste encore des hommes prêts pour la suivre à renier leur patrie ou se teindre en blond. Wanda est d'autant plus dangereuse qu'elle possède toujours du charme, de la gentillesse et son éternel sourire finit par vous convaincre.

    Ce soir-là, il était inutile d'insérer un feu d'artifice. Wanda Jackson venue d'Oklahoma nous l'a projeté sur tout Mirande. Je ne suis pas prêt de l'oublier.

    A bientôt Wanda.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • que se passe t il à MEMPHIS ???

    tournage d un feuilleton 

     Des enregistrements sont réalisés pour un épisode pilote d'une éventuelle nouvelle série télévisée pour NBC-TV. L'acteur Jimmy Smits, connu de la série télévisée L.A. Law, joue à nouveau un avocat, cette fois à Memphis. Les enregistrements ont lieu dans les environs du Lorraine Motel, où le cabinet d’avocats Smits est au coin de la rue. 

     C'est sur le balcon du Lorraine Motel que Martin Luther King a été tué en avril 68.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • c est au tour de SAM HEUGHAN  a visité Graceland et les musées de Memphis ce dimanche . Heughan a qualifié Graceland de 'lieu calme et profondément spirituel'. 

    acteur dans OUTLANDER serie ...    film  : l espion qui m a largue -bloodshot  ........

    serie televise egalement ...first light .....

    etc .......

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires