• ca fait chaud au coeur LE MONDE §§§§!!!!!!

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • photos lisa mariephotos lisa marie

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • RESUME IMPORTANT DES ORIGINES 

    de la batterie moderne

     

    Certains historiens pensent que le mot "jazz" viendrait du mot argotique français "jaser", qui pourrait caractériser le dialogue que se livrent les solistes qui improvisent dans le "New Orleans". Le plus célèbre de ces groupes, le premier a enregistrer un disque avec une vraie batterie moderne (en 1923 à Chicago) et qui se revendique comme le premier véritable groupe de jazz, est celui de Joe "King" Oliver (qui joue dès les années 1910): le "King Oliver's Creole Jazz Band" (fondé en 1922), où s'illustrera un certain Louis Armstrong, trompettiste et chanteur alors débutant, et Warren "Baby" Dodds (photo), le premier batteur de jazz enregistré (si on exclut Tony Spargo avec l'Original Dixieland Jass Band qui est pour moi plus un pastiche caricatural joué par des blancs, que du vrai jazz). C'est à cette époque qu'est inventée la pédale de grosse caisse pour réduire le nombre de percussionistes (avec un nombre de versions et inventeurs assez impressionant dès la fin du XIXème siècle, mais c'est sans doute la version de William F. Ludwig de 1909: la "toe operated bass drum pedal" ("pédale de grosse caisse actionnée par la pointe du pied") qui ressemble le plus à celle que l'on connait aujourd'hui, permettant un jeu rapide et puissant, et dont le succès permis pour la première fois sa fabrication industrielle en 1910).

    La prohibition des années 1920, permet à la musique noire, appréciée de gangsters richissimes, de trouver des mécènes généreux et de développer les "big bands", où s'épanouissent de grandes sections de cuivres ("Duke" Ellington (avec comme batteur Sony Greer, ou plus tard Louie Bellson (photo ci-dessous), le premier batteur à jouer avec deux grosses caisses), Bill "Count" Basie (avec notamment "Papa" Jo Jones (photo ci-dessus)), "Cab" Calloway, Chick Webb (batteur soliste et chef d'orchestre) en sont les plus célèbres chefs, compositeurs, arrangeurs voire pianistes, qui se produisent dans les non moins célèbres "Cotton club" ou "Savoy" de New York). La notion de "café-concert", où un public d'initié écoute en buvant tranquillement un verre ou en dansant, la musique improvisée, devient indissociable du jazz, dont les "boîtes" et "clubs" sont encore les lieux de concerts des meilleurs solistes actuels. 

    le "cool jazz", aux harmonies plus sophistiquées et au rythme plus épuré, initié par Miles Davis (avec Kenny Clarkeet Max Roach encore, sur le premier album du genre: "Birth of the Cool", en 1949), Chet Baker, Dave Brubeck (avec le batteur Joe Morello (photo), initiateur des mesures asymétriques à la batterie), Bill Evans ou Gil Evans, est en vogue. Le célèbre et mélancolique "Kind of Blue" (1959) de Miles Davis (avec Jimmy Cobb à la batterie), est devenu une sorte de phare du jazz, son plus grand succès discographique populaire.

    C'est aussi dans les années 1950 que se développe un courant radicalement différent, à l'opposé de la sophistication des boppers: le rock'n roll. Issu du rythm'n blues . version simplifiée, binaire et "martelée" du blues, et de la musique "folk" ou "country", musique populaire des blancs, le rock simplifie encore la base compositionnelle, pour aller vers des interprétations "lancinantes", plus "sauvages" et physiques, mettant plus facilement en transe un public de jeunes ayant soif de liberté, d'indépendance, et de renouveau, au lendemain de la deuxième guerre mondiale. Des chanteurs comme Elvis Presley ("The King" mais "of rock" cette fois), Fats Domino (inventeur du "slow rock" ternaire), Bill Haley sont les chefs de file de cette musique résolument destinée aux adolescents (et dont Hal Blaine sera un des batteurs de studio les plus demandés). 

    de marc de douvan :

    L'invention majeure de dans la periode fifties  est l'invention des Peaux de batterie synthétiques (commercialisées pour la première fois en 57 par Remo), soulageant ainsi toute une génération de batteurs du dur labeur de l'accordage des peaux animales. Le fabricant Rogers propose en 59 le premier système d'attache de Toms vraiment articulé (fixé sur la Grosse Caisse).

     L'apparition du Rock'n'roll associée au développement des médias (disques, TV...) et du "show business" propulsent les instrumentistes sur le devant de la scène. Le succès de groupes tels que les Beatles (avec Ringo Star) popularisent encore plus l'instrument auprès des jeunes générations. Les fabricants en profitent pour proposer toute une gamme de produits (de la batterie pour débutant aux modèles haut de gamme) Le jeu de plus en plus puissant des batteurs "rock" contribue à l'amélioration de la fiabilité et solidité du matériel.

    Pour faire face à la demande de musiques enregistrées, une nouvelle catégorie de batteurs prolifèrent : Le batteur de studio. Les années 60 voient l'apparition des premières stars de la batterie rock dont Keith Moon (des Who) et surtout John Bonham de (Led Zeppelin).Même si on peut encore écouter l'influence de la batterie jazz dans les premiers groupes de rock (par exemple la musique d'Elvis à ses débuts), progressivement chaque style de musique (rock, rythm'n'blues, jazz,...) engendre une spécialisation du jeu des batteurs. Bien qu'étant de moins en moins médiatisé, le jazz révèle une nouvelle catégorie de musiciens qui repoussent les limites de l'instrument. A noter Buddy Rich ("showman" extraordinaire, peut-être le plus grand technicien de la batterie), Elvin Jones (dont le jeu puissant est un accompagnement interactif en forme de solo perpétuel), Tony Williams (virtuose au son imposant, son style et sa musique vont faire la jonction entre les années 60 et 70).

     https://fr.wikipedia.org/wiki/Batterie_(instrument)

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

    Afficher l'image d'origine 

    Afficher l'image d'origine 

    Afficher l'image d'origine 

     earl palmer

    sonny greergreer

    Kenny Clarkeclarke

    Buddy Harmonbuddy harmon

    Sandy Nelsonsandy nelson

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    a chaque malheur j ai  l habitude d écouter un "truc lourd"

    comme l une des plus grandes chanson de tous les temps ici en version alternate 

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Year: 2016

    Label : Tessy Records

    Ref.: 10-2015

    Format: LP 25cm

    Artist: Nelson Carrera

    Title: Partner in Crime

    Style: Rockabilly, Rock'n'Roll

    Tracklisting

    A1 - Carrie Ann 
    A2 - Partners in Crime
    A3 - I'm bad Luck 
    A4 - Doggone Blue 
    A5 - Alone with Annie

    B1 - Red hot Baby
    B2 - What did you expect ?
    B3 - Modern Robin Hood 
    B4 - I dig you Babe 
    B5 - My best friend is a Girl

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Country: Germany

    Year: 2016

    Label : Catty Town Records

    Ref.: CTR704

    Format: CD Digipack

    Artist: The Hot Rhythm Ramblers

    Title: The Hot Rhythm Ramblers

    Style: Swing, Rhythm & Blues

    Tracklisting

    01 - Texas Swing 
    02 - Please Don't Talk About Me When I'm Gone 
    03 - Someone 
    04 - Too Good To Be True 
    05 - Do I Really Deserve It From You 
    06 - I Saw Your Face In The Moon 
    07 - Draftboard Blues 
    08 - Everybody's Truckin' 
    09 - Guess Who's In Town 
    10 - Dancing On The Moon 
    11 - Red Hot Mama 
    12 - Lowdown Swing

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Country: Germany

    Year: 2016

    Label : Catty Town Records

    Ref.: CTR703

    Format: CD 

    Artist: The Palomars

    Title: Out of the Past

    Style: Rockabilly, Western Swing

    Tracklisting

    01 - Train Kept Rollin'     
    02 - Paralyzed     
    03 - All I Can Do Is Cry     
    04 - Out Of The Past     
    05 - My Gal Pal     
    06 - Tattooed Lady     
    07 - Pinup Girl     
    08 - Rocket Ship To The Moon     
    09 - Backyard Hen     
    10 - Pink And Black     
    11 - Slow Drag     
    12 - This Is The Night

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires