• tres rare photo decouvert de TUPELO ENVIRON 1945

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Blog de elpresse : ELVIS ET LE ROCKABILLY, news

    nouveau C.D avec une pochette bien connu du L.P I GOT LUCY

    quelques bonus

    Tracklisting

    Original Album:
    I Got Lucky - What A Wonderful Life - I Need Somebody To Lean On - Yoga Is As Yoga Does - Riding The Rainbow - Fools Fall In Love - The Love Machine - Home Is Where The Heart Is - You Gotta Stop - If You Think I Don't Need You

    Outtakes:
    I Got Lucky (Extended Master Version) - What A Wonderful Life (Take 6) - I Need Somebody To Lean On (Take 8) - Yoga Is As Yoga Does (Take 6) - Riding The Rainbow (Take 7) - Fools Fall In Love (Take 4) - The Love Machine (Take 11) - Home Is Where The Heart Is (Take 10) - You Gotta Stop (Instrumental) - If You Think I Don't Need You (Take 7)

    Stereo Master:
    I Got Lucky - I Need Somebody To Lean On - Yoga Is As Yoga Does - Riding The Rainbow - Fools Fall In Love - The Love Machine - Home Is Where The Heart Is - You Gotta Stop - If You Think I Don't Need You

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Blog de elpresse : ELVIS ET LE ROCKABILLY, news

    nouveau bootleg du label STRAIGH ARROW

    'Southern Gypsy Magic'

    SHOW DU 23 JUILLET 1975 PLUS BONUS (22-24 juillet extraits)

    son audience de bonne qualite

    DISC 1: 1. Introduction: Also Sprach Zarathustra - 02. C. C. Rider - 03. I Got A Woman / Amen - 04. Big Boss Man - 05. Love Me - 06. If You Love Me (Let Me Know) - 07. It's Midnight - 08. All Shook Up - 09. (Let Me Be Your) Teddy Bear / Don't Be Cruel - 10. Hound Dog - 11. The Wonder Of You - 12. Turn Around, Look At Me - 13. Polk Salad Annie - 14. Introduction of singers, musicians, orchestra - 15. Johnny B. Goode (James Burton) - 16. Drum Solo (Ronnie Tutt) - 17. Bass Solo (Jerry Scheff) - 18. Piano Solo (Glen Hardin) - 19. School Day (Joe Guercio Orchestra)
    DISC 2: 1. T-R-O-U-B-L-E - 02. Why Me Lord? - 03. How Great Thou Art - 04. Let Me Be There (w/ reprise) - 05. Shake A Hand - 06. Fairytale - 07. Introduction of Vernon- 08. Little Darlin' -09. Mystery Train / Tiger Man - 10. Funny How Times Slip Away (with reprise) - 11. It's Now Or Never - 12. Promised Land - 13. Can't Help Falling In Love - 14. Closing Vamp / announcements BONUS (July 22): 15. Why Me Lord? (Elvis solo) - 16. Shake A Hand (with false starts) - 17. Memphis, Tennessee (with false start) - 18. You Don't Have To Say You Love Me BONUS (July 24): 19. That's All Right - 20. Jailhouse Rock - 21. Something - 22. Return To Sender - 23. Wooden Heart - 24. Shake A Hand - 25. Pieces Of My Life

    tres interessant pour 1975  , des raretes chantés , a DECOUVRIR

    Blog de elpresse : ELVIS ET LE ROCKABILLY, news

    deja sortis en CDS Gyrating Ashville

    ET en CDRS

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Blog de elpresse : ELVIS ET LE ROCKABILLY, news

    1. The Elvis Quiff
    2. Classic side parting
    3. The Bieber - hair brushed forward
    4. The James Dean - swept-back Quiff without a side parting
    5. Spiky Crop - shaved at the sides, spiky top
    6. Classic centre parting
    7. Side-crop long top
    8. Crew cut

    et  oui l evidence  LES COUPES DU KING sont en premier place .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THE JIVE ACES

     

    Est un groupe , issu de londre et crée en 1989 . Réunion de "gars" aimant la meme musique LE JIVE , rock n roll + swing en BIG BAND . Leur influence allant d ELVIS , BILL HALEY à LOUIS PRIMA et SINATRA . De plus , une importance capitale pour la danse FIFTIES et pour trouver tout ca , on est jamais mieux servi que par soi meme ... Ils ont démarre en simple groupe , rhythmique classique  pour faire du rock n roll , THE ACES OF RHYTHM fut leur nom et au fur et à mesure , ils ont rajouté des cuivres et ce sont appelés BLUES BUSTERS . Lorsqu ils vont enenregistrer leur premier opus , ils apprennent que ce nom est deja utilisé , la maison de disque a leur C.D sous presse mais sans nom de groupe !!!!! LES AS oui MAIS DE QUOI , voila comment jailli l'idée et bien DU JIVE que l on est b--e et voila un pseudo en boite . Leur premier C.D : JUMPIN WITH THE ACES sort en 1992 . Apres cela , le band va vite atteindre une renommée DE FEU dans toute l europe , pour dvenir un des groupes le plus convoité . Rajoutant meme que depuis leur premier live , le 14 janvier 1989 à PARIS , ils n'ont cesse de tourner , de tourner et de plaire . Groupe énergique , scénique à souhait , swing , rock n roll , un vrai plaisir pour tout age . Leur répertoire est basé de classique des swing connus mis a leur "sauce  , plus des compositions .

    En 1996 , ils sont invités à jouer au J.O d ATLANTA , ils ne cessent depuis de retourner en tournée aux states .

    En 2006 , ils recoivent le prix DU VARIETY CLUB OF GREAT BRITAIN FOR THEIR CHARITY WORK AND THE CITY OF DERRY INTERNATIONAL MUSIC AWARD . Le 9 juillet dernier , ils ont été les vedettes du swing dance AU ROYAL ALBERT HALL !

    MERCI A EUX D EXISTER DE PORTER FIEREMENT LE ROCK N ROLL DANS LE MONDE ET QUE DIEU LES PRESERVE .

    The Jive Aces SONT /  Ian Clarkson – Vocals & Trumpet
    Ken Smith – Double Bass
    Vince Hurley – Piano
    Peter Howell – Drums
    John Fordham – Saxophone
    Alex Douglas – Trombone

     

    EH OUI AVEC LISA MARIE

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • JERRY SPRING

    Jerry Spring est un western. Attention, ce n'est pas un western de cinéma avec des acteurs jouant aux cow boys et d'autres aux indiens, c'est la vraie vie de l'ouest, avec des vrais cow boys et des vrais indiens. Tous les détails sont soignés. Les costumes des personnages sont très réalistes (les tenues des indiens sont remarquables). L'ambiance des pays de l'ouest est parfaitement rendue. Les images sont splendides. Le côté humain des histoires est très important. Le héros, cow boy traditionnel, a pour ami un Méxicain. Il défend le peuple indien et la nation noire.

    Jerry Spring a servi de modèle à de nombreux autres westerns en BD et en particulier à Blueberry.

    Le créateur de la série est Joseph Gillain qui la signa sous le pseudonyme Jijé. Plusieurs scénaristes l'ont, par la suite, aidé : Maurice Rosy, René Goscinny, Acquaviva, Jacques Lob, Dubois, Philip. Gir, l'auteur de Blueberry dans Pilote, a participé à l'épisode "La route de Coronado".

    A la mort de Jijé en 1980, la série s'interromp. Elle reprend en 1990 avec des dessin

      Jerry est le héro. Il possède un cheval rouge : Ruby. C'est un héros qui n'hésite pas à se salir pour résoudre les problèmes contrairement aux cow boys habituels qui sont toujours impécables, même après une bagarre. Il est l'ami des opprimés. qu'il respecte.
      Pancho est Mexicain. Jerry le rencontre dans les premières pages de sa première aventure. Comme tout Mexicain qui se respecte, il aime la tequilla et la sieste. Cela ne l'empêche pas d'être fidèle à son ami et de l'aider dans bien des situations difficiles.

     exercice de style de Jijé, les aventures de Jerry Spring en grand format N&B s'admirent sans rien dire. Personne ne maîtrisait le N&B comme lui dans ce style de BD...mieux que la couleur…

    Les albums

    Editions Dupuis

    • 1955 Golden Creek
    • 1955 Yucca Ranch
    • 1956 Lune d'argent
    • 1957 Trafic d'armes
    • 1957 La passe des indiens
    • 1958 La piste du grand nord
    • 1959 Le ranch de la malchance
    • 1959 Les 3 barbus de Sonoyta
    • 1960 Fort Red Stone
    • 1962 Le maître de la Sierra
    • 1962 La route de Coronado
    • 1964 El Zopilote
    • 1964 Pancho hors-la-loi
    • 1965 Les broncos du Montana
    • 1965 Mon ami Red
    • 1977 La fille du canyon
    • 1978 Le grand calumet
    • 1984 Duel
    • 1986 Jerry contre KKK
    • 1987 L'or de personne

    Aux éditions Alpen-Publishers

    • 1990 Colère apache

    Aux éditions Dupuis en grand format

    • 1974 Le duel + Golden Creek
    • 1974 Les vengeurs du Sonora + Lune d'argent
    • 1975 L'or de personne + Trafic d'armes
    • 1975 Jerry contre KKK + La passe des indiens

    Les histoires signées Jijé sont reprises dans la collection "Tout Jijé" des éditions Dupuis.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • cannes 1951

     

     

     

     

     

      Étoile de Cannes:
    l’Italien Raf Vallone

    Faits Historiques majeurs:
    Pétain meurt à l’ile d’Yeu, 5 millions de chinois exécutés par le régime de Mao, Churchill de nouveau premier ministre.

    Films de l’année 51:

    • Un tramway nommé désir (Elia Kazan),
    • Un américain à Paris (Vincente Minelli),
    • Madmeoiselle Julie (Alf Sjoeberg),
    • L’inconnu du Nord-Express (Alfred Hitchcock),
    • Les Forbans de la nuit (Jules Dassin)
    • Une place au soleil (George Stevens)

    Carnet d’adresses:
    Les projections ont lieu dans les cinémas des rues parallèles à la Croisette (Rue d’Antibes) en projections privées dans des salles intimes. Des lieux commencent à s’imposer: le légendaire Blue Bar, l’Hotel Gray d’Albion, la "cantine" Walsdorff-Victoria.....

      Grand Prix:
    Miracle à Milan (Vittorio de Sica) et Mademoiselle Julie(Alf Sjoeberg)

    Chiffres de l’année:
    36 long métrage, 50 courts...29 styles de cinémas différents.

    Contexte:
    L’année 50 n’ayant pas été honorée, de nombreux films produit sur les deux années sont présentés, faisant parfois des doublons par réalisateurs.... Cannes se positionne en Festival international récompensant le cinéma européen et américain, latin et scandinave..... La fréquentation augmente, mais les journalistes sont encore peu présents (de grands noms comme le New York Times ne se déplacent pas). Les stars commencent à pointez leurs lunettes de soleil, afin de lancer leurs carrières. De plus la guerre froide commence à faire monter la pression. La Russie menace de se retirer (comme si Cannes étaient les Jeux Olympiques!) si le film "4 dans une jeep" n’est pas dé-sélectionné (un soldat russe y est caricaturé).

     

      Liste des 36 long métrages présentés
    • A PLACE IN THE SUN - George STEVENS
    • ALL ABOUT EVE (Eve) - Joseph L. MANKIEWICZ
    • BALLARASA (Le NOCEUR) - José Antonio NIEVES-CONDE
    • CAICARA - Adolfo CELI
    • CRISTO PROHIBITO - Curzio MALAPARTE
    • DANZA DEL FUEGO - Daniel TINAYRE
    • DEBLA LA VIRGEN GITANA - Ramon TORRADO
    • DER FALLENDE STERN - Jacob GEIS
    • DIE TODLICHEN TRAUME - Paul MARTIN
    • DONA DIABLA - Tito DAVIDSON
    • EDOUARD ET CAROLINE - Jacques BECKER
    • FROKEN JULIE (Mlle Julie) - Alf SJOBERG
    • IL CAMINO DELLA SPERANZA - Pietro GERMI
    • INDENTITE JUDICIAIRE - Hervé BROMBERGER
    • JULIETTE OU LA CLEF DES SONGES - Marcel CARNE
    • LA BALANDRA ISABEL LLEGO ESTA TARDE -
      Carlos Hugo CHRISTENSEN, Luis Guillermo VILLEGAS BLANCO
    • LA CHINE LIBEREE - Sergeï GUERASSIMOV
    • LA HONRADEZ DELLA CERRADURA - Luis ESCOBAR
    • LA VILLE INDOMPTEE - Jerzy ZARZYCKI
    • LE CHEVALIER A L'ETOILE D'OR - Youli RAIZMAN
    • LE PIEGE - Martin FRIC
    • LIGHTS OUT - Mark ROBSON
    • LOS ISLEROS - Lucas DEMARE
    • LOS OLVIDADOS - Luis BUNUEL
    • MAD WEDNESDAY - Preston STURGES
    • MARIHUANA - Leon KLIMOVSKY
    • MIRACOLO A MILANO (Miracle à Milan) - Vittorio DE SICA
    • MIROIRS DE HOLLANDE - Bert HAANSTRA
    • MOUSSORSKY - Grigori ROCHAL
    • NAPOLI MILIONARIA - Eduardo DE FILIPPO
    • QUATRE DANS UNE JEEP - Léopold LINDTBERG
    • RUMBO - Ramon TORRADO
    • TELEFTEA APOSTOLI - Nicolas TSIFOROS
    • THE BROWNING VERSION - Anthony ASQUITH
    • THE TALES OF HOFFMAN - Michael POWELL, Emeric PRESSBURGER
    • UN DROLE DE MARIAGE - Marton KELETI

     

     

     

    la sortie de la projection du film d’Isidore Isou,
    Traité de bave et d’éternité

    De gauche à droite : Jacques Fillon (2e), Guy Debord (3e),
    Marc-Gilbert Guillaumin (Marc,O, 6e, second plan) et Isidore Isou (7e)

     


    «À l’occasion de la présentation au festival de Cannes 1951 du premier film lettriste, Traité de bave et d’éternité, dans le tumulte déchaîné par une salle hostile, on vit se lever un jeune garçon enthousiaste qui répliqua aux sarcasmes d’une personnalité connue par un poing vigoureux. Guy-Ernest Debord venait ainsi de marquer son adhésion au mouvement lettriste.»

    deja un special sur ce film sur le blog (chercher grace a mot  cle)

    redgrave

    carne

    beltran

    les contes d hoffman

    bette davis

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires