• reflexion fifties

    Blog de elpresse : ELVIS ET LE ROCKABILLY, reflexion fifties

     

    Découvrez le Temps de l'Expo 58 sous le regard croisé d'un grand historien et de cinquante auteurs de bande dessinée ! C'était le temps où la Belgique devenait la petite Amérique. Dans les rues du pays, on dénombrait plus de voitures américaines que nulle part ailleurs en Europe. Le pouvoir d'achat augmentait au rythme du progrès. Ces années d'après guerre furent une époque où tout devenait possible. Et même si le monde ne tournait pas rond, on croyait dur comme fer à l'avenir.

    Point d'orgue de ces années '50, la mise en oeuvre de la première exposition universelle et internationale d'après la deuxième guerre mondiale allait fixer l'attention du monde entier sur Bruxelles. Plus de quarante millions de visiteurs défileront devant le sous-marin de Cousteau au Pavillon français, sous la maquette de Spoutnik I au Pavillon russe ou devant les comptoirs à hamburgers du Pavillon américain. Symbole d'audace et de progrès, l'Atomium demeure, cinquante ans après son érection, l'image fascinante de ce temps.

    Ces années '50, Pierre Stéphany en fut un grand témoin. Avec son exceptionnel talent de conteur, il redonne vie à cet âge d'or qui fascine aussi les dessinateurs. De nombreux extraits de bande dessinée illustrent, tantôt avec réalisme, tantôt avec humour, cette décennie brillante comme les neufs boules de l'Atomium.

     

     Éditeur Éditions Versant Sud

    « histoire fiftiesreflexion rockabilly »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :