• MABEL SCOTT 

     

     

    De son vrai nom MABEL BERNICE SCOTT est née le 30 AVRIL 1915 à Richmond (Virginie) . Elle a comme beaucoup posée une pierre à l'édifice et à l'éclosion du ROcK N ROLL (meme si elle est mon influente qu un ROY BROWN...) . Chanteuse de R&B puis gospel .

    Tres jeune elle travaille sa voix dans les église e NEW YORK,ou elle y vit avec sa maman . Vers  1932, elle démarre au COTTON CLUB de HARLEM,avec l'orchestre de CAB CALLOWAY et les danseurs Nicholas Brothers .

    Image associéeRésultat de recherche d'images pour "cab calloway"

     En 1936 elle emménage à Cleveland (OHIO),puis avec son musicien BOB MASLEY,partent en Angleterre . Ils vont enregistrer su PARLOPHONE RECORDS .

     La seconde guerre mondiale l'oblige à revenir à LOS ANGELES,ou elle va devenir une référence  de la scène R&B,de la cote Ouest .

     

    Elle s'engage avec l-orchestre de JIMMIE LUNCEFORD .

    Puis en 1943 passe souvent au Club ALABAM ou elle côtoie le MAITRE WYNONIE HARRIS .

    Elle va jouer avec nombreuses stars du R&B -JAZZ-BLUES ..........

    Apres son entrée dans le band de LORENZO FLENNOY ,

     

    elle enregistre pour les labels HUB et EXCLUSIVE .

     

     Elle entre enfin au BILLBOARD -R&B avec BOOGIE WOOGIE  SANTA CLAUS et ELEVATOR BOOGIE . (2 titres bien rock bien roll) .

    En 1949 elle se marie avec son pianiste CHARLES BROWN et divorcera 3 ans plus tard .

    Début 50 s elle enregistre pour plusieurs LABEL : KING-CORAL-BRUNSWICK- PARROT . ELLE va également tournée .

    En 1955 avec son association prolifique avec, LES WELCH , ils vont tournés en Australie, gros succes et enregistrer queqlues bons titres .

     

    Désillusionnée par l'industrie de la musique et malheureuse après son second mariage, Mabel Scott est revenue à ses racines gospel, ne chantant qu'à l'église pour le reste de sa vie. Elle recoit en 1995 un Pioneer Award de  the Rhythm and Blues Foundation .

    Résultat de recherche d'images pour "MABEL SCOTT" 

    Elle est décédée à Los Angeles en 2000, à l'âge de 85 ans . 

    Résultat de recherche d'images pour "MABEL SCOTT"

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • BOB WILLS / 

    S il en est encore une légende,d'avant "l'ère" ROCK N ROLL ,qui a fortement contribue a l'éclosion de ce dernier, c'est bien BOB WILLS . U N DES ROIS DU WESTERN SWING (pere du rock n roll) (hillbilly traditionnel +jazz facon grand orchestre +un brin d'air mexicain,de blues le tout avec une revolution rythmique la contrebasse en slap ,reprise par la suite dans le rockabilly puis le neo etc etc...) est la présentation est faite . 

    Un grand précurseur qui a influencé,un grand nombre de vedette par la suite (ce n'est pas CHUCK BERRY qui contre dira!!!!!). 

    De son vrai nom JAMES ROBERT WILLS, il est né le 6 mars 1905 pres de KOSSE (texas), fils de EMMA LEE FOLEY et JOHN TOMPKINS WILLS .C est son papa et grand pere qui l'initie au violon tres jeune .Bob Wills posa la graine du genre lorsqu’en 1915, alors âgé de 10 ans à peine, il dut remplacer au pied levé son ivrogne de père lors d’un bal qu’il animait pour des jeunes dans les environs de Memphis au Texas. Ses qualités au fiddle étaient alors très limitées mais son sens du spectacle, son audace et son inventivité  e tait déjà là . 

    Tres vite aussi la musique noire va etre une de ses influences majeures .il parcourut 50 miles à cheval pour voir Bessie Smith et se fit beaucoup d’amis noirs lorsqu’il travaillait dans les champs de coton, avait une grande admiration et une grande connaissance des musiques noires, notamment tout ce qui pouvait sortir de la Nouvelle-Orléans à l’époque. En 1929 il se fait engager dans un medicine show et comme le veut la coutume se grime en noir pour jouer de son fiddle, raconter des blagues cochonnes et faire d’autres pitreries du genre . 

    Bob Wills fonde alors les Texas Playboys dont l’effectif ne cessa de grandir durant toute la décennie. Wills se sachant limité vocalement, il doit trouver un bon chanteur. Tommy Duncan en est un exceptionnel. Influencé par Emmett Miller, Bing Crosby et les chanteurs noirs, son style décontracté et fluide fera beaucoup pour le succès du groupe. Il composa même quelques uns des morceaux les plus emblématiques de la musique de Bob Wills comme “Take Me Back To Tulsa” ou “Get With It”. Bob Wills et les Texas Playboys entrent pour la première fois en studio en septembre 1935 à Dallas. Le producteur Art Satherley, qui s’attendait à enregistrer un string-band de plus, encaisse un premier choc quand il voit arriver Wills avec des cuivres. Décontenancé, il cède face à l’aplomb avec lequel Wills défend son saxo et son trombone. Le second choc intervient lorsque Wills se met à pousser des cris de satisfaction et des phrases d’encouragement à ses musiciens en plein milieu des chansons.

    Le succès ne se fait pas attendre et coïncide avec toute une vague d’orchestres Big Band comme ceux de Benny Goodman et Tommy Dorsey. 1938 est l’année du premier hit national pour Bob Wills avec l’instrumental “San Antonio Rose”. Deux ans plus tard une version chantée du même morceau, “New San Antonio Rose”, (elvis en fera allusion dans un show 70 s) élargit un peu plus la masse des fans.

    Les Texas Playboys brassent tous les styles, de la ballade pop au classique blues, en passant par des adaptations jazz de morceaux country, des yodels, des rags... La machine à danser est en marche. Les shows s’enchaînent à folle allure dans les nombreuses salles de bal du sud-ouest des Etats-Unis. Virtuosité, frénésie, fluidité et joie communicative sont les ingrédients qui attirent les foules de la jeunesse. Bob Wills s’impose en véritable chef d’orchestre enthousiaste.Apres 1935 WILLS ajoute encore des instruments au groupe -COR -FLUTE A BEC -STEEL GUITAR -PLUS DE GROSSES CAISSES, ajoute aussi des vocales,le tout dans un style blues,ballades aggrémenté de"jazz",le band est sophistiqué,a le sens du spectacle et bien vite,on le voit comme un des band les plus en vogue .EN 1938 est enregistré IDA RED qui servira de modele à CHUCK BERRY pour son MAYBELLENE .En 1940 A NEW SAN ANTONIO ROSE se vend à UN million d'exemplaire,devenant la signature du groupe.

    Malgré le contexte puritain et l’époque, Wills et ses compares ne se gênaient pas pour enregistrer des chansons aux sous-entendus salaces comme sur “Oozlin’ Daddy Blues”. Bob Wills se charge aussi de chanter lui-même de nombreux morceaux, et dès qu’il prend le micro l’auditeur ne peut s’empêcher d’avoir le sourire aux lèvres. Même les morceaux les plus tragiques (“Yearning”), Bob Wills tenait à les interpréter avec la même joie que les swing trépidants. Ajoutez à cela Leon McAuliffe qui délaissait parfois sa steel-guitare pour tenir le micro et vous obtenez 3 chanteurs pour le moins versatiles. “Bob Wills Boogie”, sur lequel excelle le guitariste Junior Barnard est une bombe rock’n’roll mais 10 ans avant que le genre en tant que tel n’émerge.La guerre va freiner la carriere du band,concerts-emission radio -session studio se fera plus rares :de plus le groupe se disperse quelque peu .1944 on est à l'apogé de wills and his playboys et le grand OLE OPRY se doit de les inviter,mais avec des réserves toutefois .

    De tous les genres abordés par Bob Wills - et dieu sait qu’ils étaient nombreux - le blues était celui qui lui tenait le plus à cœur. “Down Hearted Blues” est une superbe relecture du classique de Bessie Smith sur laquelle brille le solo de trompette de Charles Laughton. Pour “Trouble in Mind”, Wills s’est basé sur la version de Bertha "Chippie" Hill : Jesse Ashlock au fiddle et Al Stricklin au piano se chargent d’en donner un réinterprétation singulière. “Brain Cloudy Blues” est une adaptation du “Milk Cow Blues” de Kokomo Arnold magnifiée par la guitare de Junior Barnard et le chant toujours parfait de Tommy Duncan.

    Bob Wills commença en 1941 une fructueuse collaboration avec Cindy Walker, compositrice et parolière de génie qui travailla pour à peu près tout ce que la musique américaine compte de légendes (de Bing Crosby à Roy Orbison, en passant par Eddy Arnold et Gene Autry). Elle lui offrit pas moins de 50 chansons parmi lesquelles "Cherokee Maiden", "Dusty Skies", "Miss Molly" ou "Bubbles in my Beer".

    Le groupe est en pleine gloire mais dans les coulisses le torchon brûle entre Duncan et Wills. Leurs querelles se multiplient et les 2 hommes en viennent souvent aux mains. L’addiction de Wills à la bouteille commence à poser des problèmes. Il lui arrive d’être incapable de monter sur scène. Le public proteste de voir jouer les Playboys sans leur leader. Le groupe doit en plus faire face à l’émergence d’orchestres concurrents (ceux de Spade Cooley et Tex Williams notamment). En 1948 Tommy Duncan quitte le groupe, et une partie de l’âme des Texas Playboys part avec lui.

    En 1950 pourtant WILLS a 2 HITS au top ten IDA RED LIKES et le fameux FADED LOVE (Elvis l enregistrera aussi) .Il continue ses tournées et à enregistrer jusqu au début des années 60 .

    Mais la popularité du Western Swing diminue,il essuie meme un revers en 1958 à KVOO .Malgré cela il maintient le groupe jusqu"en 1965 ou il dissout le band mais apres 2 crises cardiaques .Il contunue en solo timidement .En 1968 il est introduit au COUNTRY MUSIC HALL OF FAME .1969 un accident vasculaire paralise son coté droit,qui a poue effet de stopper sa carriere .

    En 1970, le fan de toujours Merle Haggard enregistre A Tribute To The Best Damn Fiddler In The World . 

    Une réunion des Texas Playboys et de Bob Wills est organisée en 1973. Merle Haggard obtient l’honneur d’y participer et les sessions débutent le 3 décembre. Le 4 décembre Bob Wills est victime d’une énième crise cardiaque. Celle-ci s’avère plus sérieuse. Wills ne se réveillera pas de son coma. Il décède le 15 mai 1975.

     Le génie de Bob Wills fut de réunir 2 styles de musique a priori inconciliable, la musique des hillbilly et la musique noire. Sa seule ambition était de faire danser son audience. Plus de 30 ans après sa mort, il continue à le faire. En 1998, sur The Pine Valley Cosmonauts Salute The Majesty of Bob Wills, Jon Langford réunit une nouvelle génération autour des chansons de Bob Wills : Neko Case, Alejandro Escovedo, Edith Frost ou The Handsome Family y paient tribut au roi du Western Swing qu’ils peuvent  légitimement placer au même niveau que Hank Williams  et Robert Johnson .

    MERCI A LUI D AVOIR EXISTER POUR LA MUSIQUE ET SON HISTOIRE QUE DIEU LE GARDE .

     

    02/1951

    SP MGM K10898 (US)

    Anything / End Of The Line

    12/1954

    SP MGM K11883 (US)

    Cadillac In Model "A" (Bob WILLS & His TEXAS PLAYBOYS / Vocal By Billy Jack WILLS) / Waltzing In Old San Antone (Bob WILLS & His TEXASs PLAYBOYS / Vocal By Lee ROSS)

    02/1955

    SP DECCA 9-29432 (US)

    Sincerely (Bob WILLS & His TEXAS PLAYBOYS / Vocal By Jack LOYD) / Cornball Rag (Bob WILLS & His TEXAS PLAYBOYS)

    06/1956

    SP DECCA 9-29909 (US)

    So Let's Rock (Bob WILLS & His TEXAS PLAYBOYS / Vocal By Lee ROSS) / Sugar Baby (Bob WILLS & His TEXAS PLAYBOYS / Vocal By Darla DARET)

    1960

    SP LIBERTY 55264 (US) 

    Bob WILLS & Tommy DUNCAN - Goodbye Liza Jane / The Image Of Me 

    1961

    SP LIBERTY 55378 (US) 

    Bob WILLS & His TEXAS PLAYBOYS - Vocals: Tommy DUNCAN - Siesta / I'm Crying My Heart Out 

    06/1967

    SP KAPP K-842 (US)

    I Wish I Felt This Way At Home (with Mel TILLIS) / Looking Over My Shoulder (with Mel TILLIS) 

    1970

    SP KAPP KE-113 (US)

    Faded Love (with Mel TILLIS) / Memphis (with Mel TILLIS) 

    19??

    SP UNITED ARTISTS 0041 (US) 

    Bob WILLS & Tommy DUNCAN - San Antonio Rose / Heart To Heart Talk 

    19??

    SP LIBERTY ? (US) 

    Bob WILLS & Tommy DUNCAN - Together Again / ? 

     

    1960

    LP 12" LIBERTY LRP-3173 (mono) / LST-7173 (stereo) (US) 

     

    TOGETHER AGAIN - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) - Take Me Back To Tulsa / The Kind Of Love I Can't Forget / Time Changes Everything / Stay A Little Longer / You Don't Love Me But I'll Always Care / San Antonio Rose / Spanish Two-Step / Dusty Skies / Keeper Of My Heart / Maiden's Prayer / Ida Red Likes The Boogie / Goodnight Little Sweetheart

    1961

    LP 12" LIBERTY LRP-3182 (mono) / LST-7182 (stereo) (US) 

     

    A LIVING LEGEND - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) - Right Or Wrong / Convict And The Rose / Hang Your Head In Shame / Wabash Blues / Silver Bells / Trouble In Mind / Heart To Heart Talk / Li'l Liza Jane / I Wonder If You Feel The Way I Do / My Confession / It Makes No Difference Now / Playboy Medley

    1961

    LP 12" LIBERTY LRP-3194 (mono) / LST-7197 (stéréo) (US) 

     

    MR. WORDS & MR. MUSIC - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) - Deep Water / Blues For Dixie / Bubbles In My Beer / Tie Me To Your Apron Strings Again / Mississippi River Blues / Snow Deer / Rolly Poley / Good Ole Oklahoma / Walkin' In The Shadow Of The Blues / Jobob Rag / After All / Cindy

    1961

    LP 12" LIBERTY LSX-1012 (US) 

     

    BOB WILLS & TOMMY DUNCAN 

    1966

    LP 12" SUNSET SUM-1108 (mono) / SUS-5108 (stéréo) (US) 

     

    TOGETHER ! - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) - San Antonio Rose / Time Changes Everything / Stay A Little Longer / Take Me Back / Convict & The Rose / Goodnight Little Sweetheart / Kind Of Love / Li'l Liza Jane / Playboy / Medley : Wabash Blues

    1970

    LP 12" KAPP KS 3639 (US)

     

    IN PERSON - (Mel TILLIS & Bob WILLS) - Cotton Eyed Joe / Home In San Antone / Time Changes Everything / My Window Faces The South / I've Got A New Heartache / Goodbye Liza Jane / Bubbles In My Beer / Roly Poly / Somebody's Putting Somebody On / Don't You Ever Get Tired

    1971

    2 LP 12" UNITED ARTIST UAS-9962 (US) 

     

    LEGENDARY MASTERS - HALL OF FAME - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) 

    1974

    LP 12" UNITED ARTISTS LA 216-J2 (US)

     

    FOR THE LAST TIME 

    1975

    2 LP 12" EPIC BG 33782 (US)

     

    FATHERS & SONS - ( ASLEEP AT THE WHEEL & Bob WILLS) - Choo Choo Ch'Boogie / You And Me Instead / Jumping At The Woodside / Last Letter / Don't Ask Me Why / Kind Of Love I Can't Forget / I'm Gonna Be A Wheel Someday / Our Names Aren't Mentioned / Miss Molly / Blood Shot Eyes / Dead Man / San Antonio Rose / Trouble In Mind / Take Me Back To Tulsa / Big Beaver / Roly Poly / I Can't Go On This Way / Time Changes Everything / Miss Molly / Convict And The Rose / New San Antonio Rose

    1977

    2 LP 12" COLUMBIA P2 13971 (US)

     

    THE BEST OF BOB WILLS : 

    DISC 1 : panish Two Step / A Maiden's Prayer / Mexicali Rose / White Heat / My Confession / Steel Guitar Rag / That's What I Like About The South / Stay A Little Longer / Texas Playboy Rag / Let's Ride With Bob / Faded Love 

    DISC 2 : Corrina, Corrina / Time Changes Everything / Big Beaver / Take Me Back To Tulsa / Black And Blue Rag / New San Antonio Rose / I Knew The Moment I Lost You / Roly Poly / Silver Bells / Osage Stomp 

    1983

    LP 12" CHARLY CR 30223 (UK)

     

    BOB WILLS AND HIS TEXAS PLAYBOYS - Talking 'Bout You / Panhandle Rag / Across The Alley From The Alamo / Running Bear / Milk Cow Blues / Slow Poke / San Antonio Rose / Faded Love / Four Or Five Times / Brown Skin Gal / Kansas City / Wills Breakdown / Riders In The Sky / Lone Star Rag / Orange Blossom Special / Big Beaver 

    1984

    LP 12" LIBERTY SLS 26 0043 1 (UK)

     

    THE VERY BEST OF BOB WILLS & THE TEXAS PLAYBOYS - FEATURING TOMMY DUNCAN - San Antonio Rose / Bubbles In My Beer / Stay A Little Longer / Keeper Of My Heart / Deep Water / Hang Your Head In Shame / Roly Poly / Trouble In Mind / Heart To Heart Talk / Time Changes Everything / Right Or Wrong / Blues For Dixie / Cindy / The Image Of Me / Mississippi River Blues / Convict And The Rose / Ida Red Likes The Boogie / Take Me Back To Tulsa 

    1985

    LP 12" KALEIDOSCOPE F 21 (US)

     

    TIFFANY TRANSCRIPTION VOL. 4 

    1985

    5 LP 12" BEAR FAMILY BFX 15179 (Coffret) (D)

     

    PAPA'S JUMPIN' - THE MGM YEARS 

    1987

    2 LP 12" COLUMBIA ?  (US) 

     

    THE GOLDEN ERA - (Bob WILLS & The TEXAS PLAYBOYS)

    19??

    LP 12" LIBERTY ? (US) 

     

    ORIGINAL COUNTRY HITS - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) 

    19??

    LP 12" MCA MCA-10547 (US) 

     

    HALL OF FAME - (Bob WILLS & Tommy DUNCAN) 

    08/2006

    4 CD SONY 93858 (US)

     

    THE BEST OF BOB WILLS AND HIS TEXAS PLAYBOYS - LEGENDS OF COUNTRY MUSIC : 

    CD 1 : Sunbonnet Sue (FORT WORTH DOUGHBOYS) - Nancy Jane (FORT WORTH DOUGHBOYS) / Osage Stomp / Get With It / Spanish Two Step / Maiden's Prayer / I Ain't Got Nobody / Who Walks In When I Walk Out / Oklahoma Rag / Sittin' On Top Of The World / I Can't Be Satisfied / Waltz In D / She's Killing Me / Bluin' The Blues / Steel Guitar Rag / Trouble In Mind / What's The Matter With The Mill / Basin Street Blues / Red Hot Gal Of Mine / Too Busy / Crippled Turkey / Bring It On Down To My House, Honey / Right Or Wrong / Swing Blues #1 / White Heat

    CD 2 : Steel Guitar Stomp / Rosetta / Blue Yodel #1 / I'm A Ding Dong Daddy (From Dumas) / Oozlin' Daddy Blues / Black Rider / Down Hearted Blues / Pray For The Lights To Go Out / San Antonio Rose / Silver Bells / Beaumont Rag / Whoa Babe / Ida Red / Yearning / I Wonder If You Feel The Way I Do / Prosperity Special / You're Okay / Liza Pull Down The Shades / That's What I Like 'bout The South / My Window Faces The South / Don't Let The Deal Go Down / Lone Star Rag / That Brownskin Gal / Corrine Corrina / Time Changes Everything / Bob Wills Special / Big Beaver

    CD 3 : New San Antonio Rose / Liebestraum / Lyla Lou / Maiden's Prayer / Girl I Left Behind Me / I Knew The Moment I Lost You / Twin Guitar Special / Take Me Back To Tulsa / Takin' It Home / Cherokee Maiden / Dusty Skies / My Life's Been A Pleasure / Drop Us Off At Bob's Place / Home In San Antone / That Hot Lick Fiddlin' Man / Miss Molly / My Confession / Ten Years / Let's Ride With Bob / Bluer Than Blue / Hand Your Head In Shame / Texas Playboy Rag / Roly Poly / Stay A Little Longer / I Can't Go On This Way / I'm Thru Wasting Time On You / New Spanish Two Step

    CD 4 : Sugar Moon / Brain Cloudy Blues / Bob Wills Boogie / Fat Boy Rag / Kind Of Love I Can't Forget / Hometown Stomp / Misery / Deep Water / Bubbles In My Beer / Papa's Jumpin' / Sally Goodin' / Still Water Runs The Deepest / Blues For Dixie / Keeper Of My Heart / Ida Red Likes To Boogie / Boot Heel Drag / Faded Love / St. Louis Blues / Cadillac In Model "A" / Heart To Heart Talk / Wabash Blues / Big Ball In Cowtown (We'll Dance Around) / Pan Handle Rag / Blue Bonnet Lane / What Makes Bob Holler / Goin' Away Party

    09/ 2007

    CD VARESE 066845 (US)

     

    SEVEN MILES OUT OF TOWN - 31st Street Blues / When They Baptized Sister Lucy Lee / Sunbonnet Sue / Bob Wills Special [instr.] / Twinkle Star [instr.] / G.I. Wish / What's The Matter With The Mill? / Darktown Strutters Ball / Right Or Wrong / Waltz You Save For Me / Crafton Blues [instr.] / Corrine, Corrina / Home In San Antone / Seven Miles Out Of Town [instr.] / Turkey In The Straw

     Résultat de recherche d'images pour "bob wills"Résultat de recherche d'images pour "bob wills"

    Résultat de recherche d'images pour "bob wills"

    Résultat de recherche d'images pour "bob wills"Résultat de recherche d'images pour "bob wills"

    Image associéeImage associée

    Résultat de recherche d'images pour "bob wills"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Mickey Champion

     

     

    Née  MILDRED SALLIER  le 9 AVRIL 1925 à LAKE CHARLES (LOUISINA) . Elle est élevée par ses tantes et sa première expérience en tant que chanteuse, est comme beaucoup dans une église : ce sera celle de Lake Charles (christian methodist épiscopal),grâce à son oncle qui en est l évêque . Tres vite remarquée,elle va faire partie d'un trio vocal,  sa voix puissante va etre mise en avant. Au lycée, elle est même entendue par le "grand" LOUIS JORDAN qui veut l'intégrer dans son Band . Champion doit refuser sur l'insistance familiale . Elle se marie après ses études secondaires et en 1945 le couple déménage à LOS ANGELES . MICKEY va mener assez rapidement une carrière assidue,dans les nights clubs de la ville,son mariage n'en survie pas et le divorce est inéluctable . Sa voix impressionne,si bien qu'elle va vite etre propulsée en tournée avec des artistes tel : T bone Walker-billie hollyday-duke elligton-esters phillips-ray charles et jackie wilson,fin des années 40 et début 50 . Elle va se marier avec son collaborateur ROY MILTON et milieu des années 50,va enregistrer quelques disques et plusieurs demos ; des titres très R&B  certain très rythmé(tres rock n roll) , ainsi que du blues des slows le tout nous permettant d'entendre sa superbe voix .

    Mickey Champion AU CHANT  Roy Milton And His Orchestra .

    Dans les années 60, elle se retire des tournées et va se contenter de chanter dans les boites de nuit le week end . Elle produit Egalement 2 Albums :

    Résultat de recherche d'images pour "mickey champion I am your loving legend"2008

    Résultat de recherche d'images pour "mickey champion I am your loving legend"

    ACE va sortir une superbe compilation 

    Bam-A-Lam: The R&B Recordings 1950-1962

    2008

    Elle decede le 24 NOVEMBRE 2014, après plusieurs attaque cérébrales .

    MERCI A ELLE D AVOIR EXISTE .

     Résultat de recherche d'images pour "mickey champion"

    Résultat de recherche d'images pour "mickey champion"

    Résultat de recherche d'images pour "mickey champion"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • ONE MORE DAY

     

    C est le fameux DUO de GENIE : SID TEPPER -ROY C BENNETT qui écrivent le titre ONE MORE DAY , que 

    MICKEY SHAUGHNESSY,HUNK HOUGHTON dans le film JAILHOUSE ROCK (le rock du bagne) interprete . (c'est bien sa voix aucune doublure) .

    parole :


    ONE MORE DAY
    Written by Sid Tepper & Roy C. Bennett. 
    As sung by Mickey Shaughnessy, in the role of Hunk Houghton, in the film "Jailhouse Rock" (1957)

    1. I'm up in the mornin' with the risin' sun.
    I work like a slave till the day is done,
    Just workin' an' sleepin' an' nothin' more,
    And ev'ry day is just like the day before.

    CHORUS: One more day,
    One more day,
    One day older and nearer to my Lord,
    One more day.

    2. Listen to the prayer of a lonely man,
    Livin' day to day the best he can.
    Give me the strength to carry my load.
    Glory waits for me at the end of the road. CHORUS

    MICKEY enregistre la chanson le 10 MAI 1957 au MGM SOUND STAGE STUDIO HOLLYWOOD .

    Résultat de recherche d'images pour "songs one more day movie jailhouse rock"

    Résultat de recherche d'images pour "songs one more day movie jailhouse rock"

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • got my mojo working   

     

     

    C est MUDDY WATER de son vrai nom Mc KINGSLEY MORGANFIELD qui écrit et enregistre ce titre, (chess 1652) en 1957 ,;sa version n'entre pas dans les charts malheureusement .

    C'est JIMMY SMITH en 1966 avec une version instrumentale qui ce classe 51e du top 100 label verve records (verve 10393)et 17e du rythme and blues charts .

    NOTONS que MOJO viendrait d'un terme voddoo à conotation quelques peu sexuelle.

    La version de MUDDY est sur un rythme bien balance , plus ryhme and blues d'ailleurs que blues traditionnel , les riffs de guitare double a l'harmonica sont géniaux ,l'accompagnement est très IN pour l'époque ,tout en saturation (marque de fabrique de WATER BIEN SUR) .

    D’autres artistes vont reprendre ce tube  dont

    ELVIS PRESLEY qui l'a reprend le 5 juin 1970 RCA s STUDIO B NASHVILLE :

    Une version informelle dites "JAM SESSION», juste une prise tous ensemble ; de plus ELVIS  l’a chante en duo avec KEEP YOUR HANDS OFF OF IT de BIG BILL BROONZY (1941).

    Une version retravaillée au niveau de sa durée, et ajout de cuivres va apparaitre

    sur le L.P LOVE LETTERS FROM ELVIS ....

    Signalons que sur le L.P, elle est attribuée à PRESTON FOSTER ????? Incompréhensible ou ????§§§§!!!!!

    Sa version comme souvent dans les 70 est plus rapide. Elle est plus muscle plus moderne quoi  .Sa voix est superbe, très jolie feeling, très puissante dans les "montées" ; malgré une jam, il est très bien soutenu ,des vrais "ZICOS"

    MAIS MAIS MAIS / Le rajout des cuivres fait après l'enregistrement va banaliser

    le titre, trop en avant dans le mixage, mal repartis vraiment de trop!!!!!INUTILE, de plus le mixage guitare est à c---r !!!!Bref encore un rate de son équipe studio !!!!!

    Presley va la chanter en répétition de juillet 1970 version sympa, en préparation  des shows de Vegas aout 70.

     

    La version pure donc la plus interessante a mon ses peut se trouver : ESSENTIAL ELVIS VOL 4 – FTD LOVE LETTERS FROM ELVIS . 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Got my mojo working, but it just won't work on you
    Got my mojo working, but it just won't work on you
    I wanna love you so bad till I don't know what to do

    I'm going down to Louisiana to get me a mojo hand
    I'm going down to Louisiana to get me a mojo hand
    I'm gonna have all you women right here at my command

    Got my mojo working, but it just won't work on you
    Got my mojo working, but it just won't work on you
    I wanna love you so bad till I don't know what to do

    I got a gypsy woman givin' me advice
    I got a gypsy woman givin' me advice
    I got some red hot tips I got to keep on ice

    Got my mojo working
    Got my mojo working
    Got my mojo working
    .....

    But it - uh uh - just won't work on you 

     Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

     

    C.C. Rider/Got My Mojo Working

    Johnny Rivers

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    Résultat de recherche d'images pour "got my mojo working"

    LSP-4530 Love Letters from Elvis 

    Modified: September 9, 2015

             Release: RCA Victor LSP-4530 Love Letters from Elvis (LP)
                  Artist: Elvis Presley
    Release Date: 6/16/1971

    Résultat de recherche d'images pour "elvis love letters from elvis"

    Résultat de recherche d'images pour "elvis ftd love letters from elvis"

    LOVE LETTERS FROM ELVIS

     

    88697 29701-2 Sony/BMG Denmark 2008

     

    Recorded on June 4 & 8, 1970 at RCA's Studio B, Nashville.

     

    Recorded on Sptember 22, 1970 at RCA's Studio B, Nashville.

     

    "Something" recorded live at the International Hotel, Las Vegas, on August 11, 1970 M.S.

     

    Tracklisting CD 1: 1) Love Letters -2) When I’m Over You - 3) If I Were You - 4) Got My Mojo Working / Keep Your Hands Off Of It - 5) Heart Of Rome -6) Only Believe - 7) This Is Our Dance - 8) Cindy, Cindy - 9) I’ll Never Know - 10) It Ain’t No Big Thing (But It’s Growing) - 11) Life 12) The Sound Of Your Cry - 13) Sylvia - 14) Rags To Riches - 15) Something 16) The Sound Of Your Cry – takes 1, 2, 3 -17) Cindy, Cindy – take 1 - 18) I’ll Never Know – take 1 - 19) It Ain’t No Big Thing (But It’s Growing) – takes 1, 2 - 20) Life – take 1, 2 - 21) Heart Of Rome – take 1 - 22) If I Were You – take 1- 23) Rags To Riches – rehearsal, take 2.

     

     

    Tracklisting CD 2: 01) Radio Commercial - 02) The Sound Of Your Cry – takes 4, 5, 6 - 03) Cindy, Cindy – takes 2, 3 (undubbed master) - 04) Got My Mojo Working / Keep Your Hands Off Of It – take 1(undubbed master) - 05) I’ll Never Know – takes 2, 3 - 06) It Ain’t No Big Thing (But It’s Growing) – takes 3, 4, 5, 6 - 07) This Is Our Dance – takes 6, 7, 9,11 (undubbed master) - 08) Life – take10 - 09) Heart of Rome – take 2 (undubbed master) - 10) Love Letters – takes 3, 1 - 11) If I were you - takes 2, 3, 4, 5 - 12) Only Believe - takes 1, 2, 3, 4 (undubbed master) - 13) Sylvia - takes 1, 2, 3, 4, 9 - Rags To Riches - take 3.

    Essential Elvis Vol. 4: A Hundred Years From Now

     https://www.youtube.com/watch?v=-SBmury81Ws

    https://youtu.be/2Zssj3EM56c

    https://www.youtube.com/watch?v=nLsO7Ld0oW8

    https://www.youtube.com/watch?v=fNn-KqwRCiU

    https://www.youtube.com/watch?v=tcLR1CRi0WQ

    https://www.youtube.com/watch?v=DMgK2-N5rwI

    https://www.youtube.com/watch?v=qt32PthT8zo

    https://www.youtube.com/watch?v=sP0crYPCHV0

    il existe donc une version en répétition tire des enregistrements pour le film THATS THE WAY IT IS le 15 juillet 1970 -culver city los angeles : on peut  la trouver sur ( a profile the kingon stage vol 1 cd2 -get down get with it -stagger lee-get down& dirty )

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Jimmie rodgers : 

     

     

     

     

    est ne le 8 septembre 1897 à MERIDIAN (MISSISSIPPI),il est le plus jeune de 3 enfants .

    Sa maman décède alors qu’ il est encore très jeune ,il est ainsi envoyé de famille en famille ,jusqu’ à ce qu'il retourne avec son père Aaron Rodgers et sa nouvelle compagne.

    Il va garder cette notion de voyage, en créant des shows de divertissements sous une tente  en guise de chapiteau, mais au début encore mineur, son papa le ramènera mainte et mainte fois au bercail.

    En 1924 JIMMIE est atteint de tuberculose, cette terrible maladie lui fait perdre sa bonne situation sociale, notamment par la perte de son travail des chemins de fer.

    Il va être oblige de revenir à ses premières amours, le divertissement. Il réorganisent des shows sous grand chapiteau (style chautauqua).Malheureusement son chapiteau est détruit par un cyclone et doit alors retourner la aussi aux "rails" .Cette fois c'est en FLORIDE qu'il décroche un travail dans ce domaine mais inexorablement sa maladie le rattrape et va vivre à TUCSON, climat plus agréable pour ce fléau.

    En 1927 on le retrouve à MERIDIAN, pour des raisons obscures, il va ce rendre à ASHEVILLE (CAROLINE DU NORD).

    Il débute le 18 avril à la station radio WWNC avec OTIS KUGKENDALL .Un mois plus tard environ ,il recrute un groupe du TENNESSEE les TENNEVA RAMBLERS et obtient une émission hebdomadaire .Le succès est en marche .

    Il est beaucoup question de son travail à la station dont les dires seraient, qu’ il y fait un style, un genre différent des autres ,mais le succès est bien là .

    Peu après le groupe et lui  même entendent que RALPH PEER ,qui représente la VICTOR TALKING MACHINE compagnie vient à BRISTOL pour auditionner des musiciens .Ils y assistent le 3 aout et PEER les convoquent des le lendemain .

    Le 4 aout donc, JIMMIE termine la session pour VICTOR en 2heures set 20 minutes ,2 chansons y sont enregistrées SLEEP BABY SLEEP et THE SOLDIER S SWEETH HEARTS , RODGERS reçoit 100$ pour la journée .Les 2 titres sortent le 7 octobre 1927 Et  obtient un bon ECHO .

    Il va ainsi s'accrocher a son nouveau métier et va à NEW YORK pour tenter une 2e session pour PEER .Ils se rencontrent de nouveau à CAMDEM, puis filent au NEW JERSEY dans les studios VICTOR .4  chansons cette fois y sortent, BEN DEWBERRY S FINAL RUM - MOTHER WAS A LADY - AWAY CUT ON THE MOUNTAIN et T FOR TEXAS .

    Pour les deux derniers titres cites sera un ACETATE qui va ce vendre un demi million d exemplaires ! IMPRESSIONNANT pour l époque mais qui montre bien la notoriété de JIMMIE établie; cela va déterminer la compagnie à ne pas "lâcher" son poulain .

    Il va alors développer sa carrière a plusieurs niveaux, COURT METRAGE - ENREGISTREMENT - TOURNEES le mot artiste complet va aussi être de son vocabulaire.

    Va être très remarqué, ses concerts avec WILL ROGERS humoriste reconnu de l’époque.

    Le 16 juillet 1930 il enregistre BLUE YODEL qui va "cartonner" ,fait historique , il ya un jeune trompettiste sur le titre du nom de LOUIS AMSTRONG !!!!

    Nouvelle session AOUT 1932 à CAMDEM.

    Sa maladie est de plus en plus prenante et va renoncer aux tournées, par contre il a une émission HEBDO et qui marche à la station de SAN ANTONIO (TEXAS) .

    Le pays est en crise donc les concerts sont peu rassurant et deviennent rares ,le 17 mai RODGERS se retrouvent à NEW YORK pour démarrer une nouvelle session, il va mettre presque en boite 4 morceaux assez rapidement , la fatigue le prend: mais très décider il revient vite les terminer ,il sent surement que son TEMPS est maintenant compté : pour aider JIMMIE les ingénieurs du son lui assignent 2 musiciens de studio .Les titres seront MISSISSIPPI DELTA BLUES - YEARS AGO entres autres du très bon RODGERS

    36 heures après cela LE PERE DE LA COUNTRY S ETEINT !!!

    HEUREUSEMENT SA LEGENDE ET SON HERITAGE SE PORTE BIEN EUX ....

    Ne doutant pas que cet artiste a aussi contribue a l essor de notre musique .Il a développer le yodle-le blues en mélangeant  les styles et démarrant les prémisses de ce qu’ on appelle la COUNTRY MUSIQUE .RAPPELLANT AUSSI QUE RIEN OU PLUTOT TOUS SES FACTEURS AJOUTES ETC ETC ONT PERMIT LE ROCK N ROLL DE BILL HALEY LE ROCKAB SUN DE PRESLEY ETC ETC ..

    POUR MOI IL N Y A PAS , UNE ORIGINE, MAIS C EST TOUT CE QU IL Y A DANS CETTE RUBRIQUE ET PLUS BIEN SUR ....

    MERCI A LUI D AVOIR EXISTER

    QU IL NE SOIT POINT OUBLIÉ EN TOUT CAS PAS ICI

     

    jimmi1 Rodgers Discography 


    BVE  39767-4   The Soldiers Sweetheart-October 7, 1927 (Jimmie Rodgers)

    BVE  39768-3   Sleep Baby Sleep-October 7, 1927 (Public Domain)

    BVE  40751-2   Ben Dewberry's Final Run-April 6, 1928 (Andy Jenkins)

    BVE  40752-2   Mother Was A Lady-August 3, 1928 (Edward B. Marks and Joseph Stern)

    BVE  40753-2   Blue Yodel-February 3, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  40754-2   Away Out on the Mountain-February 3, 1928 (Kelly Harrell)

    BVE  41736-2   Dear Old Sunny South by the Sea-October 5, 1928 (Jimmie Rodgers and E.T. Cozzens)

    BVE  41737-2   Treasures Untold-August 3, 1928 (Jimmie Rodgers and E.T. Cozzens)

    BVE  41738-2   The Brakeman's Blues-May 4, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  41739-2   The Sailor's Plea-April 19, 1929 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  41740-2   In The Jailhouse Now-April 6, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  41741-2   Blue Yodel-No. II-May 4, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  41742-2   Memphis Yodel-November 2, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  41743-2   Blue Yodel-No. 3-September 7, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  45090-2   My Old Pal-December 2, 1928 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  45901-2   Mississippi Moon-Unissued-Remade February 4, 1932

    BVE  45093-2   My Little Old Home Down in New Orleans-October 5, 1928 (Jimmie Rodgers)

    BVE  45094-2   You and My Old Guitar-June 7, 1929 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  45095-2   Daddy and Home-December 2, 1928 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  45096-2   My Little Lady-June 7,1929 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  45097-2   I'm Lonely and Blue-Unissued-Remade October 22, 1928 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  45098-2   Lullaby Yodel-November 2, 1928 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  45099-3   Never No Mo' Blues-September 7, 1928 ((Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  47215-3   My Carolina Sunshine Girl-August 22, 1929 (Jimmie Rodgers)

    BVE  47216-4   Blue Yodel No. 4- February 8, 1929 (Jimmie Rodgers)

    BVE  47223-4   Waiting for a Train-February 8, 1929 (Jimmie Rodgers)

    BVE  47224-5   I'm Lonely and Blue-April 19, 1929 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  48384-3   Desert Blues-August 22, 1929 (Jimmie Rodgers)
     

    BVE  48385-2   Any Old Time-September 5, 1930 (Jimmie Rodgers)

    BVE  49990-2   Blue Yodel No. 5-September 20,1929 (Jimmie Rodgers)

    BVE  49991-3   High Powered Mama-October 17,1930 (Jimmie Rodgers)

    BVE  49992-2   I'm Sorry We Met-September 20, 1929 (Jimmie Rodgers)

    BVE  55307-2   Everybody Does It in Hawaii-November 22, 1929 (Elsie McWilliams and jimmi1 Rodgers)

    BVE  55308-3   Tuck Away My Lonesome Blues-January 3, 1930 (Jimmie Rodgers, Joe Kaipo, and  Elsie McWilliams)

    BVE  55309-2   Train Whistle Blues-June 5, 1930 (Jimmie Rodgers)

    BVE  55332-2   jimmi1's Texas Blues-June 5, 1930 (Jimmie Rodgers)

    BVE  55333-2   Frankie and Johnny-November 22, 1929 (Jimmie Rodgers)

    BVE  55344-3   Frankie and Johnny-Unissued

    BVE  55345-3   Home Call-August 12, 1929 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56449-4   Whisper Your Mother's Name-April 4, 1930 (Jimmie Rodgers)

    BVE  56450-4   The Land of My Boyhood Dreamz-July 14, 1933 (Jimmie Rodgers)

    BVE  56453-3   Blue Yodel No. 6-February 21, 1930 (Jimmie Rodgers)

    BVE  56454-3   Yodeling Cowboy-February 21, 1930 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56455-3   My Rough and Rowdy Ways-January 3, 1930 (Jimmie Rodgers and Elsie
    McWilliams)

    BVE  56456-3   I've Ranged, I've Roamed, and  I've Traveled-April 10,1935 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56528-3   Hobo Bill's Last Ride-August 1, 1930 (Waldo O'Neal)

    BVE  56594-4   Mississippi River Blues-April 24, 1931 (Jimmie Rodgers)

    BVE  56595-4   Nobody Knows But Me-March 13, 1931 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56607-3   Anniversary Blue Yodel-September 5, 1930 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56608-3   She Was Happy Till She Met You-July 1, 1932 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56617-4   Blue Yodel No. Eleven-June 30,1933 (Jimmie Rodgers)

    BVE  56618-3   A Drunkard's Child-April 4, 1930 (Andrew Jenkins and jimmi1 Rodgers)

    BVE  56619-3   That's Why I'm Blue-August 1, 1930 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  56620-4   Why Did You Give Me Your Love?-April 10,1935 (Jimmie Rodgers)
     

    PBVE 54849-3  My Blue-Eyed Jane-June 5, 1931 (Jimmie Rodgers and LuluBell White)

    PBVE 54850-3  Why Should I Be Lonely-December 4, 1931 (Jimmie Rodgers and Estelle Lovell)

    PBVE 54851-3   Moonlight and Skies-October 23, 1931 (Jimmie Rodgers and Raymond E. Hall)

    PBVE 54852-2  Pistol Packin' Papa-December 5, 1930 (Jimmie Rodgers and Waldo O'Neal)

    PBVE 54854-3  Take Me Back Again-May 25, 1938 (Jimmie Rodgers and Raymond E. Hall)

    PBVE 54855-3  Those Gambler's Blues-December 5, 1930 (Jimmie Rodgers)

    PBVE 54856-3  I'm Lonesome Too-July 17, 1931 (Jimmie Rodgers)

    PBVE 54857-3  The One Rose-December 1, 1937 (Lani McIntire)

    PBVE 54860-2  For The Sake of Days Gone By-Unissued (Remade July 9,1930)

    PBVE 54860-2  For The Sake of Days Gone By-April 8,1932 (Jimmie Rodgers and Jack White)

    PBVE 54861-3  jimmi1's Mean Mama Blues-February 6, 1931 (Waldo O'Neal and Bob Sawyer)

    PBVE 54862-3  The Mystery of Number Five-March 13, 1931 (Jimmie Rodgers)

    PBVE 54863-3  Blue Yodel No. 8-February 6, 1931 (Jimmie Rodgers)

    PBVE 54864-3  In The Jailhouse Now-No.2-October 17, 1930 (Jimmie Rodgers)

    PBVE 54867-3  Blue Yodel No. 9-September 11, 1931 (Jimmie Rodgers)
     

    PBVE 1302-1    The Pullman Porters

    BVE  67133-3   T.B. Blues-April 24, 1931 (Jimmie Rodgers and Raymond E. Hall)

    BVE  67134-3   Travellin' Blues-July 17,1931 (Jimmie Rodgers and Shelly Lee Alley)

    BVE  67135-3   jimmi1 The Kid-June 5, 1931 (Jimmie Rodgers and Jack Neville)

    BVE  69412-3   Why Theres a Tear In My Eye-November 23, 1936 (A.P. Carter)

    BVE  69413-3   The Wonderful City-February 17, 1937 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BVE  69424-4   Let Me Be Your Sidetrack-December 31, 1931 (Jimmie Rodgers)

    BVE  69427-3   jimmi1 Rodgers Visits the Carter Family-Unissued (Remade June 12, 1931)

    BVE  69428-3   The Carter Family and jimmi1 Rodgers in Texas-Unissued (Remade June 12, 1931)

    BVE  69427-1   jimmi1 Rodgers Visits the Carter Family-October 23, 1931 (Jimmie Rodgers)

    BVE  69428-1   The Carter Family and jimmi1 Rodges in Texas-January 20, 1937 (Jimmie Rodgers)

    BVE  69432-3   When the Cactus is in Bloom-February 26, 1932 (Jimmie Rodgers)

    BVE  69439-3   Gamblin Polka Dot Blues-February 26, 1932 (Jimmie Rodgers Raymond E. Hall)

    BVE  69443-3   Looking For A New Mama-September 11, 1931 (Jimmie Rodgers)

    BVE  69448-4   What's It?-December 4, 1931 (Jimmie Rodgers and Jack Neville)

    BVE  69449-3   My Good Gal's Gone Blues-May 22, 1935 (Jimmie Rodgers)

    BVE  69458-4   Southern Cannon-Ball-July 14, 1933 (Jimmie Rodgers and Raymond E. Hall)

    BVE  69032-4   Rodger's Puzzle Record-December 31, 1931

    BVE  70645-2   Roll Along, Kentucky Moon-April 8, 1932 (Bill Halley)

    BVE  70646-2   Hobo's Meditation-September 23, 1932 (Jimmie Rodgers)

    BVE  70647-3   My Time Ain't Long-May 20, 1932 (Jimmie Rodgers Waldo O'Neal)

    BVE  70648-2   Ninety-nine Year Blues-May 20, 1932 (Jimmie Rodgers and Raymond E. Hall)

    BVE  45091-2   Mississippi Moon-August 12, 1932 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)
     

    BVE  70649-2   Down the Old Road to Home-September 23. 1932 (Jimmie Rodgers and Carey D. Harvey)

    BVE  70650-2   Blue Yodel No. 10-August 12, 1932 (Jimmie Rodgers)

    BVE  55345-2   Home Call-July 1, 1932 (Jimmie Rodgers and Elsie McWilliams)

    BS 58960-5       In the Hills of Tennessee-(Unissued, remade August 29, 1932)

    BS 58961-2       Mother, the Queen of My Heart-October 21, 1932 (Hoyt Bryant and jimmi1 Rodgers)

    BS 58962-2       Prohibition Has Done Me Wrong-Unissued (Jimmie Rodgers and Clayton McMichen)

    BS 58963-2       Rock All Our Babies to Sleep-October 21, 1932 (Jimmie Rodgers)

    BS 58964-2       Whippin' That Old T.B.-January 13, 1933 (Jimmie Rodgers)

    BS 58968-3       No Hard Times-January 13, 1933 (Jimmie Rodgers)

    BS 58969-1       Long Tall Mama Blues-February 24, 1933 (Jimmie Rodgers)

    BS 58970-2       Peach Pickin' Time Down in Georgia-April 7, 1933 (Jimmie Rodgers and Clayton McMichen)

    BS 58971-3       Gambling Bar Room Blues-February 24, 1933 (Jimmie Rodgers and Shelly Lee Alley)

    BS 58972-1       I've Only Loved Three Women-February 17, 1937 (Jimmie Rodgers and Carey D.Harvey)

    BS 73324-2       In the Hills of Tennessee-December 2, 1932 (Sam M. Lewis and Ira Schuster)

    BS 73325-2       Prairie Lullaby-April 7, 1933 (Jimmie Rodgers, George Brown, and Billy Hill)

    BS 73326-2       Miss the Mississippi and You -December 2, 1932 (Billey Halley)

    BS 73327-2       Sweet Mama Hurry Home-June 30, 1933 (Jack Neville)

    BS 76138-1       Blue Yodel No. 12-June 27, 1933 (Jimmie Rodgers)

    BS 76139-1       Dreaming with Tears in My Eyes-May 25, 1938 (Waldo O'Neal and jimmi1 Rodgers)

    BS 76140-1       The Cowhand's Last Ride-June 27,1933 (Jimmie Rodgers and Arza Hitt)

    BS 76141-1        I'm Free (from the Chain Gang Now)-September 8, 1933 (Lou Herscher and Saul Klein)

    BS 76139-1       Dreaming with Tears in My Eyes, Take 2-May 25, 1938 (Waldo O'Neal and jimmi1 Rodgers)

    BS 76151-2       Yodeling My Way Back Home-December 1, 1937 (Jimmie Rodgers)

    BS 76160-1       jimmi1 Rodgers' Last Blue Yodel-December 20, 1933 (Jimmie Rodgers)

    BS 76191-2       The Yodeling Ranger-September 8, 1933 (Jimmie Rodgers and Raymond E. Hall)

    BS 76192-2       Old Pal of My Heart-July 28, 1933 (Jimmie Rodgers and John B. Mason)

    BS 76327-1       Old Love Letters-October 20, 1933- (Jimmie Rodgers,Lou Herscher, and Dwight Butcher)

    BS 77328-2       Mississippi Delta Blues-July 28, 1933 (Jimmie Rodgers and Jack Neville)

    BS 76331-2       Somewhere Down below the Dixon Line-October 20, 1933 (Jimmie Rodgers and Walter Ryan)

    BS 76332-2       Years Ago-December 20, 1933 (Jimmie Rodgers, Lou Herscher, and Barry Richards)
     

     

    Films 

    Rodgers parlayed his singing fame into a brief movie career with lead performances in:

    Both movies were only mildly received.

     

    Television 

    In the mid-1960s, he re-recorded (with altered tunes and words referring to the products) two of his best-known songs, for use in TV commercials: 

     

      

     

     

    . Brakeman's Blues (Yodeling The Blues Away)
    2. Soldier's Sweetheart
    3. Sleep Baby Sleep
    4. Ben Dewerry's Final Run
    5. Blue Yodel No 1 (T For Texas)
    6. Sailor's Plea
    7. In The Jailhouse Now
    8. Blue Yodel No 2 (My Lovin' Gal Lucille)
    9. Blue Yodel No 3 (Evening Sun Yodel)
    10. My Old Pal
    11. My Little Old Home Down In New Orleans
    12. My Little Lady
    13. Never No Mo' Blues
    14. Blue Yodel No 4 (California Blues)
    15. Waiting For A Train
    16. Any Old A Train
    17. Blue Yodel No 5
    18. Tuck Away My Lonesome Blues
    19. Train Whistle Blues
    20. Jimmie's Texas Blues
    21. Frankie And Johnny
    22. Blue Yodel No 6
    23. Yodeling Cowboy
    24. My Rough And Rowdy Ways
    25. Hobo Bill's Last Ride
    Disc: 2
    1. Mississippi River Blues
    2. Blue Yodel No 7 (Anniversary Blue Yodel)
    3. Blue Yodel No 11
    4. Pistol Packin' Papa
    5. Those Gambler's Blues
    6. Blue Yodel No 8 (Mule Skinner Blues)
    7. Blue Yodel No 9 (Standing On The Corner)
    8. TB Blues
    9. Travellin' Blues
    10. Jimmie The Kid
    11. Wonderful City
    12. Let Me Be Your Sidetrack
    13. When The Cactus Is In Bloom (Round Up Time Out West)
    14. Looking For A New Mama
    15. My Good Gal's Gone
    16. Roll Along Kentucky Moon
    17. Blue Yodel No 10 (Ground Hog Rootin' In My Back Yard)
    18. No Hard Times
    19. Peach Pickin' Time In Georgia
    20. Gambling Bar Room Blues
    21. Blue Yodel No 12 (Barefoot Blues)
    22. Blue Yodel No 13 (Women Made A Fool Out Of Me)
    23. Mississippi Delta Blues
    24. Somewhere Down Below The Mason Dixie Line
    25. Years Ago (Fifteen Years Ago Today)

     

    Résultat de recherche d'images pour "Jimmie rodgers :"

    Résultat de recherche d'images pour "Jimmie rodgers :"Résultat de recherche d'images pour "Jimmie rodgers :"

    Résultat de recherche d'images pour "Jimmie rodgers :"

    Jimmie Rodgers at age 19a 19 ans

     

    Résultat de recherche d'images pour "Jimmie rodgers :"

    Résultat de recherche d'images pour "Jimmie rodgers :"

    https://www.youtube.com/watch?v=gbzc77Tz6PA

     

    https://www.youtube.com/watch?v=9BFbY9Vw8DM

    https://www.youtube.com/watch?v=YtM4qMohhsg

    https://www.youtube.com/watch?v=d_NbpyKgxiI

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • otis blackwell :

     

    Auteur - compositeur de génie , OTIS va signer d'innombrables hits , dans le monde du ROC N ROLL ...

    Il va être "assimile" a des titres de légendes tel que : ALL SHOOK UP - RETURN TO SENDER - et SURTOUT  DON T BE CRUEL -GREAT BALLS ON FIRE .....RIEN QUE CA

    NE a BROOKLYN (NEW YORK) en 1931, son enfance "se fera "au son de chansons COW-BOYS (TEX RITTER etc...) et bien sur du RYTHM AND BLUES, (CHUCK WILLIS notamment) .

     Adolescent, il s'inscrivit à un radio-crochet à l’Apollo Théâtre de New York qu'il remporta. On lui présenta alors l'auteur-compositeur Doc Pomus qui l'encouragea et l'aida à démarrer sa carrière avec l'enregistrement en 1953 du titre "Daddy Rollin' Stone" pour le label Jay-Dee sans réel succès. Ce morceau fut réenregistré bien plus tard par les Who avec le tabac que l'on sait. Les affaires décollèrent vraiment, si l'on peut dire, pour Otis Blackwell la nuit de Noël 1955. Cette nuit-là, Otis vendit pour 150 dollars six démos de ses chansons sur lesquelles il chantait et jouait du piano avec pour seul accompagnateur un batteur demeuré anonyme qui ne disposait pour toute batterie que d'une boîte en carton. Parmi ces six démos figurait "Don't Be Cruel" qu'on présenta par hasard aux producteurs d'Elvis Presley qui l'enregistra aussitôt. Ce morceau fut classé numéro 1 dans tous les hits de 1956. L'année suivante, le succès se renouvela dans les mêmes proportions pour "All Shook Up" avec une nouvelle fois Presley à l'interprétation et Blackwell pour le texte et la musique. Ainsi se forgent les légendes. Le plus inouï dans cette histoire, ainsi que l'a toujours reconnu Elvis, celui-ci s'est contenté de reprendre les arrangements à l'identique, de recopier et d'essayer d'imiter le tempo, les respirations, l'interprétation notes par notes transcrites par Otis sur ses démos. Selon plusieurs sources, Elvis Presley et Otis Blackwell physiquement ne se rencontrèrent jamais. Blackwell ne se bornait pas à écrire et à composer les textes et les musiques, il ne livrait que des produits finis, tout était enregistré, chanté et accompagné au piano par ses soins. "Great Balls Of Fire" pour Jerry Lee Lewis fut conçu de la même façon.
    tout cela va être reproduit par des extraits de ces démos donc patience et vous jugerez alors aussi par vous même..

    L'immortel succès "Fever" repris par une multitude d'artistes, fut également conçu par Blackwell mais il signa ce tube sous le pseudonyme de John Davenport car il était sous contrat avec le label Jay-Dee et "Fever" était destiné à la chanteuse Peggy Lee en contrat chez la concurrence.
    Hormis les titres susmentionnés, l'on doit à Otis Blackwell, "Hey Little Girl" pour Dee Clark, "Breathless" pour Jerry Lee Lewis encore, "Handy Man" pour Jimmy Jones et une légion pléthorique de succès pour Ray Charles, Billy Joel, les Who, James Taylor, Otis Redding, Bobby Darin, Ben E. King, Clyde McPhatter, Joe Louis Walker, Tom Jones, Solomon Burke, The Byrds, Buddy Guy, Bill Haley, Tina Turner, Billy Boy Arnold, Louis Prima, Fleetwood Mac, Dolly Parton, Neil Diamond, Paul McCartney, Van Morrison, Albert King, Eric Clapton, Jimmy Page, Jeff Beck, Lonnie Brooks, Ry Cooder et encore une logorrhée d'interprètes prestigieux.

    On peut aussi le placer dans la categorie interprete sous quelques titres .

    "Otis Blackwell 1953-55" (Flyright), "Otis Blackwell - Singin' the Blues" (1956/Davis), "Otis Blackwell - All Shook Up" (1976 / Shanachie) et "Otis Blackwell - These Are My Songs" (1978/ Inner City)

    Que ce soit dans des styles aussi disparates que l'East Coast Blues, l'Urban Blues, le Rock and Roll ou le Rhythm and Blues, l'importance d'Otis Blackwell en tant qu'auteur-compositeur ayant apporté les feux de la gloire aux autres tout en demeurant dans l'ombre de l'anonymat, est aussi prépondérante que celles de Willie Dixon et de Jerry Leiber et Mike Stoller dans la musique dite populaire américaine. Puisse l'Histoire ne pas l'oublier. 

    il deceda le 6 mai 2002 d une attaque cardiaque au Woodlawn Memorial Park Cemetery

    tout cela bien sur sans dénigrer les heureux élus qui ont fait de ses titres des standarts incontournables car souvent ils ont ajouter ce petit plus qui .....et ont eu le courage d interpréter ces tubes a l'époque , car cette amerique aussi libérale  , l'étaient pas pour tous .

    ELVIS n a d'ailleurs jamais démenti ces sources , ainsi que beaucoup d 'autres . james brown -bbking -little richard etc ont eux aussi expliquer ce que PRESLEY a fait pour eux au début . Et avec sa notoriété  ,même après il a souvent cotoyer ou aider ces chanteurs . 

    http://www.google.fr/url?sa=L&ai=BFwLFwX4bRqXvI5GamAOHk6H1C8LNixzW-qHGA9Dnps8DoI0GCAAQARgBOABQ9qjx9_v_____AWD70eqC4AmqASBHR0xKK0dHTEo6MjAwNi0zMStHR0xKOmZyK0dHTEo6TsgBAcgC_oFI2QNJ8ZMvvp6GyQ&ggladgrp=588371162&gglcreat=857219342&q=http://www.amazon.fr/o/redirect%3Ftag%3Dfr-fr-google-21%26path%3Dsearch-handle-url/index%3Dmusic-fr%2526field-keywords%3Dotis%2520blackwell%2526results-process%3Ddefault%2526dispatch%3Dsearch/ref%3Dpd_sl_aw_tops-4_music-fr_21234422_2&usg=__n7te7oiK_pLlYxIToFpdO3rPWQQ=

     

     

     

     

     

    1.    Leroy & Stitch (2006) (TV) (writer: "Don't Be Cruel")

    2.    A Tribute to the King (2005) (V) (writer: "Don't Be Cruel", "All Shook Up")

    3.    Big Fish (2003) (writer: "All Shook Up")

    4.    "CMT Crossroads" (1 episode, 2003)
        -
     Melissa Etheridge & Dolly Parton (2003) TV Episode (writer: "All Shook Up")

    5.    Ed Sullivan's Rock 'n' Roll Classics, Vol. 4: Elvis & Other Rock Greats (2003) (V) (writer: "Don't Be Cruel")

    6.    Mayor of the Sunset Strip (2003) (writer: "Great Balls of Fire")

    7.    Cast Away (2000) (writer: "All Shook Up", "Return to Sender")

    8.    Sexy Beast (2000) (writer: "Daddy Rollin' Stone")
    ... aka Sexy Beast (Spain)

    9.    Hollywood Rocks the Movies: The Early Years (1955-1970) (2000) (TV) (writer: "Great Balls of Fire")

    10. Sorted (2000) (writer: "Don't Be Cruel")

    11. Nurse Betty (2000) (writer: "Slowly")
    ... aka Nurse Betty - Gefährliche Träume (Germany)

    12. Rogue Trader (1999) (writer: "Great Balls of Fire")

    13. Naomi & Wynonna: Love Can Build a Bridge (1995) (TV) ("DON'T BE CRUEL")
    ... aka Love Can Build a Bridge

    14. Speechless (1994) (writer: "All Shook Up")

    15. Priest (1994) ("GREAT BALLS OF FIRE")

    16. Naked Gun 33 1/3: The Final Insult (1994) ("Great Balls Of Fire")

    17. Jennifer Eight (1992) (writer: "Handy Man")
    ... aka Jennifer 8 (USA: video box title)

    18. Honeymoon in Vegas (1992) ("ALL SHOOK UP")

    19. Ladybugs (1992) (writer: "Great Balls Of Fire")

    20. Look Who's Talking Too (1990) (writer: "All Shook Up")

    21. Funny About Love (1990) ("Great Balls of Fire")

    22. The Delinquents (1989) (writer: "Great Balls of Fire")

    23. Cocktail (1988) (writer: "All Shook Up")

    24. Stand by Me (1986) (writer: "Great Balls of Fire")

    25. Top Gun (1986) ("Great Balls Of Fire")

    26. The Story of Elvis Presley (1977) (writer: "All Shook Up")

    27. "The Tonight Show Starring Johnny Carson" (1 episode, 1974)
    ... aka The Best of Carson (USA: rerun title)
        -
     Episode dated 21 November 1974 (1974) TV Episode (writer: "Fever")

    28. Elvis: That's the Way It Is (1970) (writer: "All Shook Up")
    ... aka Elvis: Thats the Way It Is - Special Edition (USA: video title)

    29. Elvis (1968) (TV) (writer: "All Shook Up", "Don't Be Cruel")
    ... aka Elvis' '68 Comeback Special (USA: informal title)
    ... aka Elvis: '68 Comeback Special (International: English title: promotional title)
    ... aka Elvis: '68 Comeback Special - Deluxe Edition (USA: DVD box title)
    ... aka Elvis: NBC-TV Special (USA: promotional title)
    ... aka Singer Presents Elvis (USA: complete title)

    30. Tickle Me (1965) (writer: "(Such An) Easy Question")

    31. Girls! Girls! Girls! (1962) (writer: "Return To Sender", "We're Coming In Loaded")

    32. "Toast of the Town" (3 episodes, 1956-1957)
    ... aka The Ed Sullivan Show (USA: new title)
        -
     Episode #10.16 (1957) TV Episode (writer: "Don't Be Cruel")
        -
     Episode #10.6 (1956) TV Episode (writer: "Don't Be Cruel")
        -
     Episode #9.51 (1956) TV Episode (writer: "Don't Be Cruel")

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Résultat de recherche d'images pour "otis blackwell"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • you ve lost that lovin' feeling : 

     

     

    Ecrite par PHIL SPECTOR -BARRY MANN ET CYNTHIA WEIL en 1964..

    Elle est un peu le premier exemple, de ce que voulait techniquement Phil dans ces morceaux ce fameux WALL OF SOUND si bien exprime avec ce tube ...

    Spectre après avoir acheté le contrat des RIGHTEOUS BROTHERS à MONNGLOW RECORDS , fait venir BARRY ET SA FEMME CINTHIA , de CALIFORNIE , pour écrire un HIT à ses nouveaux petits protégés ..

    MANN ET WEIL vont s'inspirer de la chanson des FOUR TOPS - I NEED YOU LOVIN , PHIL en écrira le pont , ou certain chanteurs adepte de ce style pourront montrer la pleine mesure de leur voix ...

    C est alors fin 1964 ,  sort YOU VE LOST THAT LOVIN FEELING (pilles 124) . En 1965 il est numéro 1 au hot 100 billboard s et 3é au classement rythme and blues .....? E t va se vendre a plus d un million d exemplaires. CILLA BLACK , en fait un HIT en ANGLETERRE : NUMERO 2 au SINGLE CHART .

    En 1969 DIONNE WARWICK en fait une reprise (scepter 12262) et entrera a la 16e place du hot 100.En 1971 c’est au tour du duo ROBERTA FLACK , DONNY HATHAWAY de se classer , cette fois se sera au R&B SINGLE CHART .

    Décembre 1999 INC (BMI) a classé le titre , comme la chanson la plus jouée , à la radio et télévision Américaine au 20 e siècle , plus de 8 millions de diffusions .

    Pour anecdote on la trouve dans le film TOP GUN, et sera nommée une des chansons du siècle par le RIAA. Elle se classe 34e  sur 500 de la liste du magasine Rolling stones.

     inducted into the National Recording Registry by the Library of Congress for being "culturally, historically, or aesthetically significant" 

    Beaucoup d artistes vont la mettre a leur répertoire .

    ELVIS PRESLEY, chanson qu’il ne reprendra qu’en live à partir de 1970 et pour cause aurait été possible de faire mieux ?  j’en doute ;.Versions de la période THAT S THE WAY IT IS qui reste mémorable , au vocal puissant , criard par moment , enjôleur aussi avec des envolées de toutes beautés (crescendo) , une réussite totale faisant un peu des autres versions de "simple chanson de variété" (sans etre pejoratif bien sur) , sa version a "une pêche d enfer" , une dynamique au niveau des musiciens avec un arrangements sobre mais percutant . PRESLEY a en effet ce plus ! que la plupart des chanteurs n ont pas, cette attaque SUBITE et puissante ses changements incessants de tons innée UNE MONTÉE DE VOIX très rapide soudaine presque irréelle comme tous les aspects de sa voix.

     

    MAIS attention loin de moi l idée que les autres versions sont mauvaises , au contraire pour certaine , a vous de juger , la seule affirmation pour moi est de dire qu’ ELVIS en a fait une version plus tonique , plus rock quoi!!!! 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Image associée 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling"Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

    Résultat de recherche d'images pour "you ve lost that lovin' feeling" 

     ELVIS chante ce mega titre pour la 1ere fois sur scène le 10 AOUT 1970 , lors de l opening show . (version que l on peut trouver notamment sur : the complete works - box thats the way it is ...) .

    Résultat de recherche d'images pour "elvis the complete works that's the way it is-complete"

    Elle sera souvent à son répertoire entre 1970 et 1972 . 1973 il va l oter et va la reprendre , lors de la saison 10 ( Las vegas) de janvier 1974 . En 1975 il la chantera 2 fois : le 19 AOÛT et le 2 DECEMBRE 1975 date de sa dernière interprétation de ce titre .

     

    Chronologiquement la premiere version que l on possède  est celle du coffret ELVIS ARON PRESLEY de 1980 sur le disque LAS VEGAS YEARS qui date de JUILLET 1970 en REPETITION .

     

     L a version du LP

    THAT S THE WAY IT IS (LSP 4445/1970) 

    Résultat de recherche d'images pour "ELVIS LSP 4445/1970"date du MIDNIGHT SHOW du 13 AOUT 1970 .

    La version du FILM  (video) est un spliced des deux show du II AOUT 1970 (MIDNIGHT et DINNER SHOWS) .

     

     La version qui est prise en 2015 sur L ALBUM IF I CAN DREAM (philarmonic )Elvis Presleyest celle du DINNER SHOW DU 12 AOUT 1970 .

     

    Vous pourrez écouter sa derniere version live sur le CDS / SEASON GREETING FROM VEGAS de 1994 .

    December 2, 1975, Las Vegas, opening night

     

    et le MAESTRO EN DIRECT LIVE LUI

    remix son plus d actualite

    oui je crois qu il met tout le monde d accord quelle INTERPRETATION ! 

     

    version 2015

    qualite amateur 8mm de 1972

    dec 1975

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique