• MAC CURTIS

    MAC CURTIS /


    Né, Wesley Erwin Curtis à Fort Worth, Texas, le 16 janvier 1939, Mac vécu son enfance sous la bienveillance de ses grands parents à proximité d'une communauté rurale d'Olney au Texas.
    Issu de ces humbles racines, Mac a réussi à accomplir son rêve d'enfance : devenir une vedette reconnue à travers le pays.
    Mais que la musique qu'il interpréta durant ces années, soit considérée comme un style innovateur dans le monde entier, dépassa ses espérances. Un américain original.

    En 1951, à l'âge tendre de 12 ans, Mac acheta sa première guitare. Un fermier voisin l'aida dans son choix et lui appris les accords de base.
    Dès la fin de l'année, il avait acquis assez de maîtrise pour se convaincre de s'inscrire dans un concours d'amateurs du coin.
    Classé deuxième, il gagna $ 15. Il avait payé $ 10 sa guitare.
    Mac pensa alors qu'il était fait pour être dans le show-biz.

    En 1954, il déménagea avec ses grands-parents à Weatherford (Texas).
    Ceci fût une étape décisive étant donné la proximité avec Fort Worth et le studio d'enregistrement le plus proche.
    Mac fit connaissance de ses camarades d'école Jim et Ken Galbraith, ils partagent un intérêt commun pour la musique et jouent ensemble.
    Bien que chacun fût bercé par le Hillbilly et le Gospel, ils ont eu une révélation dès qu'il ont entendu et vu les groupes de rythm & Blues, tel que
    Big Joe Turner, les Midnighters, Piano Red, et bien-sûr
    Fats Domino, Chuck Berry et Little Richard.

    Leurs contemporains ont alors commencé à être "branchés" avec ce son hybride le Rock'n'Roll était à l'horizon.
    La jeunesse était agitée et même rebelle.
    Par chance, le groupe a été programmé lors d'une réunion lycéenne, ceci fût un tournant majeur.
    Après deux chansons, l'audience fût conquise.
    Les enseignants et le principal de l'école furent scandalisés.
    Les musiciens étaient à la limite du renvoi de l'école pour leur attitude provocatrice.
    Heureusement, le comité d'étudiants est intervenu et a convaincu le responsable d'établissement de donner leur accord pour un prochain concert. Les "Country Cats" étaient nés.

    Mac et son groupe ont commencé à gagner de l'argent avec leurs concerts.
    Ils ont enregistré des démos et ajouté un batteur à leur formation pour renforcer la section rythmique.
    Fin 1955, lors d'un concert à Fort Worth pour un concessionnaire automobiles, un D.J connu de la région fût séduit par leur prestation et tant impressionné par le style qu'il obtenu une audition avec un executif en visite du label King.
    Le représentant du label signa de suite un contrat avec Mac.

    Au printemps 56, Mac et son groupe se retrouvent dans le studio de Jim Beck à Dallas pour la première des nombreuses sessions d'enregistrements King :

    le 12 mai 1956 sort le classique : IF I HAD ME A WOMAN / JUST SO YOU CALL ME (SP KING 45-4927)

    C est une réelle réussite et KING lui fait enregistrer du materiel pour d autres OPUS à venir . Dans la foulée sort :

    GRANDADDY S ROCK ROCKIN / HALF HEARTED LOVE (SP KING 45-4949) en aout de la mame année . Notons que malgré , les influences tres "black" du band , les titres phares , rythmé restent tres rockabilly du SUD , la différence est sur l'ajout d'une batterie tres lourde (style new orleans) , tres RYTHM & BLUES , cela donne une connotation bien particuliere à ses titres , un style bien à lui . ALAN FREED  Monsieur DJ ROCKN ROLL de NEW YORK , s'en fait vite echo et l'integre tres rapidement au CHRISTMAS ROCK N ROLL REVUE , au prestigieux theatre Paramount de brooklyn . Il va partager l'affiche de stars comme : the Moonglows; Shirley and Lee; Cadillacs; Screamin Jay Hawkins; Jessie Belvin; Teddy Randazzo and George Hamilton IV . Cela va ettre le point culminant de sa carriere , le top . Entre temps va sortir 2 autres single , de tres bon niveau , d excellent morceau , mais qui vont moin bien se vendre (toujours les eternels choix des gens ???? beaucoup de concurrence etc etc.....) :

    le 29 septembre YOU AIN T TREATIN ME RIGHT / THE LOW ROAD ( SP KING -454965) et le

    15 decembre (SP KING 45-4995) THAT AINT NOTHIN BUT RIGHT / DON T YOU LOVE ME . CURTIS revient début 57 à WEATHERFORD , il finit son année scolaire . Sa notoriété , ses disques  , lui permettent de se produire et de se faire engager comme D.J , à la radio locale KZEE . Mais en novembre son devoir l'appel , le service militaire . A l'encontre d ELVIS , il va tirer partie de sa popularité pour faire un servive cool ( ELVIS avait voulu faire son temps comme ses copains sans égard ) . Mac va etre attaché à la direction en radio de la COUNTRY MUSIC , pour les forces armées de COREE à SEOUL .En 1959 il forme un groupe 100% GI et remporte la 2 e place au concour de talents de toute l'armée americaine . Son label pour parer à son absence, prenant l'exemple du KING , lui a fait enregistrer du materiel et sort 3 opus , pour faire patienter les FANS .

    1ER juillet 1957 'SP KING 45-5059)  SAY SO /I LL BE GENTLE .

    27 JANVIER 1958 (SP KING 45 -5107)  WHAT YOU WANT /YOU ARE MY VERY SPECIAL BABY ET LE 10 MARS

    (SP KING 45 5121) LITTLE MISS LINDA / MISS ANN .

    TOUJOURS DE TRES BONNE QUALITE mais MAC CURTIS N est pas tout à fait ELVIS . la sauce ne prend pas vraiment , la compagne n est peut etre pas la meme non plus bref : cela va signer son déclin et sa fin avec le label KING . A son retour,  CURTIS se rend vite compte du changement musical , son rockabilly n'a plus de place aux states en se début sixties et la aussi , il n'est pas ELVIS , son absence l a totalement fait disparaitre de la scene musicale , un comeback lui parait impossible . Il va tout de meme etre tres respecté ,  dans le domaine et faire son petit bout de chemin , comme beaucoup attendre des jours meilleurs , etre en représentation avec ses anciens tubes .....!!! Il va également travailler dans diverses stations radios à : Dallas, Atlanta, Nashville et  los Angeles . Il va se lancer dans la COUNTRY , notamment avec EPIC RECORDS et GRT . Il va placer des titres et 2 albums dans les charts . CURTIS va également écrire  quelques succes pour BOB LUMAN -LYNN ANDERSON et GEORGE MORGAN . E n 1971 apres une interview de RONNY WEISER pour un magasine , il se rend vite compte de la popularité de ses 1er enregistrements en EUROPE et une croissance constante des FANS DE ROCKABILLY dans le vieux continent . RONNY le présente à RAY CAMPI , mais non sans arriere pensée . Il les persuade ensuite d'enregistrer ensemble , pour ROLLIN ROCK RECORDS . MUSIC INDUSTRY MOGULS est contre ,  il trouve le concept dépassé , ringard . Ronny va tout de meme sortir ces disques en EUROPE . D ICI  1973 LE REVIVAL ROCKABILLY ETAIT EN MARCHE . De 1972 à 1975 va sortir 4 singles tres interessant , avec des titres tels : DUCKTAIL - YOU OUGHTA SEE GRAMMA ROCK - JOHNNY CARROLL ROCK - PISTOL PACKIN MAMA etc ....En 1977 une grande tournée est organisée en ANGLETERRE : THE ORIGINAL ROLLIN ROCK TOUR . Puis dans les pays scandinaves et enfin , le reste de l EUROPE . Il va enchainer , tournées , L.P , C.D de compilation ressorties de disques , bref une 2 e carriere ...En 1986 il s'allie avec le baron anglais PAUL BARRETT , ce qui va lui donner les moyens financiers en plus ..!!! Mac , fin 80 va etre un des artistes revival , les plus en vogue . 1991  CHARLY RECORDS va sortir en C.D , ses titres de la premiere heure , une REUSSITE , d autres le feront plus tard . Notons qu en 2000 , il apparait dans un film : DON T LET GO . Il participe encore à quelques tournées , il  était chez nous  le 24 octobre  à CONCARNEAU . BREF un MONSIEUR .

    MERCI  A LUI D AVOIR  EXISTER ET QUE DIEU NOUS LE PRESERVE ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « WESTERN SWINGDJ "Wildcat" Pete »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :