• jake calypso

    jake calypsoJAKE CALYPSO est né le 24 Mai 1964 dans un petit village du Nord de la France et c’est dans cette région qu’à l’âge de 13 ans il s’intéresse déjà au Rock’n’Roll & Rockabilly collectionnant les disques et animant une émission de radio locale. Tout d’abord  bassiste dans un premier groupe nommé THE CORALS que l’on retrouvera chez MAC RECODS (Belgique). Puis un E.P auto-produit sous le pseudonyme de TEDDY BEST. Et ensuite MYSTERY TRAIN, trio Rockabilly qui enregistra tout d’abord pour ROCKHOUSE RECORDS (Pays-Bas), puis EAGLE RECORDS (Allemagne)..   C’est à cette période qu’il partage l’affiche avec des noms aussi prestigieux que JOHNNY OLENN, EDDIE BOND, BIG AL DOWNING, HARDROCK GUNTER, CURTIS GORDON et rencontre ses idoles : MAC CURTIS, CHARLIE FEATHERS, CARL PERKINS, JOE CLAY, GLEN GLENN et bien d’autres…

    En 1999 après le ‘split’ de MYSTERY TRAIN, il démarre un nouveau trio qui en plus de 10 ans donnera pas loin de 1000 concerts, partagera l’affiche avec CHUCK BERRY, SONNY BURGESS, ART ADAMS ou DALE HAWKINS… Et enregistra 4 albums dont un dédié à JOHNNY BURNETTE.

    En 2009 et après toutes ces années de concerts, de différent groupes, c’est la sortie enfin d’un premier 45tours sous le nom de JAKE CALYPSO& his red hot.. Un retour aux sonorités ‘fifties’ et authentiques inspirées des labels SUN, GOLDBAND, METEOR, STARDAY… Et JAKE désormais grand-père choisi le pseudonyme de CALYPSO,  le prénom de sa petite-fille ! C’est une nouvelle aventure qui commence avec ‘MY BABY ROCKS !’ qui est joué régulièrement sur les platines des Deejays à travers l’Europe.  Le 1er concert de JAKE se fera en 2010 pendant le GOOD ROCKIN’ TONIGHT # 8 à ATTIGNAT. Le succès au rendez-cous, il faut alors envisager l’album qui arrivera à la fin de cette année et s’intitulera tout naturellement ‘GRANDADDY’S GREASE’.. (11 titres signés JAKE CALYPSO et des désormais des incontournables comme ‘C’EST CA QU’EST BON !’, ‘ROCK’N’ROLL TRAIN’). Accompagné par CHRIS GILLET à la guitare, de TERRY REILES à la batterie et GUILLAUME DURIEUX à la contrebasse,  le quartet enchaîne alors les plus beaux festivals du genre : HIGH ROCKABILLY& UBANGI STOMP (sp), HANGAR ROCKIN’ (ch),  ROCKIN’ AROUND TURNHOUT & ROCKIN’ AT THE DRIVE-IN BARN (b), MOTORCYCLE GANG JAMBOREE & TIGERS PARTY REUNION (it), BIG RHYTHM RUMBLE (d), DREAM FISHT KUSTOM & BETHUNE RETRO (fr).. Et bien d’autres dont HEMSBY ROCK’N’ROLL WEEKENDER pour MAI 2014..  2014 sera aussi l’année de la sortie d’un nouvel album (LP & CD) avec 12 nouvelles compos de JAKE CALYPSO. Un 1er single extrait de ce futur album avec les titres ‘CALL ME BABY’ & ‘BABY THAT YOUR FALL’ vient tout juste de sortir sur ‘CHICKENS RECORDS’ et figure déjà dans la programmation de DEL VILLARREAL (Motorbilly Radio), DAVE BRIGHTON (Rockabilly Radio) ou FRANKYSTEIN (Radiolux).. Pour ce 2ème album, JAKE CALYPSO a écrit des titres très différents les uns des autres. On y retrouve bien-sûr les inspirations ‘Hillbilly’ et ‘Country’. Mais aussi un Rok’n’Roll mélodique rappelant CARL MANN ou RICKY NELSON.. Ou encore aussi bien des influences de ‘Shouters’ du Rock’n’Roll comme on pouvait entendre en Louisiane et sur ‘Spécialty’...  Sans oublier d’authentiques ‘Rockabilly’ primitifs et sauvages indissociable de JAKE. Laissant cette fois-ci le ‘Cajun’ ou ‘Blues’ de côté pour son autre trio nommé WILD BOOGIE COMBO

     

    jake calypso

     

     

    jake calypso

    jake calypso

    jake calypso

    Le son des fifties est de retour dans les bacs avec la sortie vendredi 28 février de Father & sons, le dernier opus de Jake Calypso.
    Formation béthunoise emmenée par leur leader charismatique Hervé Loison, Jake Calypso fait toujours la part belle au son roots des fifties, mais en y ajoutant cette fois du son un peu plus rock black.
    Il aura finalement fallu attendre quatre ans pour voir le deuxième opus de Jake Calypso dans les bacs. Grandaddy grease, le premier album sorti fin 2010, s'est écoulé à près de 2 000 exemplaires. Il faisait la part belle au son roots du rockabilly du milieu des années 1950. L'album Father & sons garde cet esprit du rockabilly, mais s'ouvre également sur de nouveaux horizons. « On a décidé de ne pas s'enfermer dans une case. On ne voulait pas faire que du rockabilly « blanc ». Alors, on a décidé d'y ajouter des touches de rock black pour donner un mélange détonnant », souligne Hervé Loison, le chanteur et guitariste du groupe. Accompagné de Christophe Gillet à la guitare, Thierry Sellier à la batterie et Guillaume Durieux à la contrebasse, il a enregistré cet album à Annequin, dans le même studio que le premier.
    Si le premier album était très puriste, celui-ci fait toujours la part belle aux fifties, mais « on y a ajouté sur certains morceaux du piano et du saxophone ». Grâce à l'apport logistique du studio d'Annequin, le son sonne très années 50. « On avait envie de retourner en studio depuis la fin d'année 2012 pour enregistrer ce deuxième album, mais avec nos autres groupes, c'était parfois difficile de trouver un peu de temps pour ça », explique Hervé Loison.
    La genèse de l'album Father and sons remonte à la mi 2013. Le groupe voulait sortir un premier 45 tours avant Béthune Rétro, histoire de voir aussi quel accueil lui serait fait. Les retours ont été plus que bons et le groupe a passé deux à trois jours par mois entre septembre et décembre pour enregistrer en live l'album. Aux côtés des onze titres initiaux viennent s'ajouter en bonus cinq nouveaux morceaux. S'il est sorti fin février en CD, l'album devrait prochainement être édité en vinyle.
    Un label grand public pour cet album Pour la première fois, le groupe n'éditera pas lui-même l'album. « On est passé par une maison de disques Rock Paradise records qui voulait travailler avec nous. Ce qui nous a permis de presser 2 500 CD dans un premier temps », indique Hervé Loison. L'album est également plus visible et est disponible à Auchan Béthune, mais aussi à la Fnac et sur commandes.
    On y retrouve des titres énergiques comme l'incontournable "I'm fed up" qui donne l'envie de se déhancher, mais aussi l'apport du piano comme sur "Tell me why" qui montre l'évolution du style musical du groupe béthunois.
    Côté promo aussi, il y a du changement. « On va passer le 18 mars sur IDTF1 dans l'émission musical de Jacky, ce qui nous permettra aussi de faire découvrir notre groupe à un public plus large », insiste-t-il. Des concerts sont également prévus, mais pas spécialement dans le Béthunois. « On va participer à différents concerts et festivals notamment à l'étranger, notamment en Angleterre, en Allemagne ou encore en Belgique. » Avec toujours dans un coin de la tête, l'espoir de faire des émules, d'où le titre Father and sons.

    Marc VASSEUR
    nJake Calypso and his red hot, Father and sons.

     

     

     

    « elvis dans le mondejake calypso call me baby »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :