•  en 2017, la plaque de métal portant une description de ce qui s'est passé ce jour-là a été arrachée de la pierre et emportée.

     

    Le jours ou ELVIS est intervenu à une station essence en JUIN 1977 MADISON .

    OUI Bruce Frey a vu Elvis arrêter une bagarre dans une station-service de Madison en juin 1977 , LORS DE LA DERNIERE TOURNE DU KING .

    Kathy Westmoreland était en tournée avec Elvis en juin 1977 et a pu entendre l'histoire d'Elvis sur la façon dont il a arrêté le combat à la station-service Madison en juin 1977.  

     

    SACRE SOUVENIR FRANCHEMENT toutes ses années quand il passait devant cet endroit il  ya du avoir EMOTIONS-SOUVENIRS ....

     La  station-service Skylane Standard était situé à une intersection très fréquentée, à l'angle nord-ouest de l'autoroute 51 et de l'autoroute 151. En 1977, il s'agissait d'une station de quatre pompes . 

    frey : J'ai d'abord signalé l'événement aux journaux locaux et le lendemain matin il etait sur la première page du Wisconsin State Journal .

    ELVIS est en concert à MADISON  LE 24 JUIN 1977

    le fait de la station se passe le 23 juin . Cette nuit la, je suis poussé a me rendre à L AEROPORT ,je my rend en Pontiac avec ma soeur .Anticipant l'arrivée de l'avion, ma sœur et moi nous sommes aventurés dans un petit aérogare adjacent à la piste. Voyant qu'ils y avait deux  personnes dans le bâtiment, nous nous sommes dirigés vers eux pour savoir s'ils savaient quand l'avion d ELVIS PRESLEY devait arriver.En me rapprochant, j'ai reconnu les deux hommes. L'un était le colonel Tom Parker, directeur d'Elvis, et Vernon Presley, père d'Elvis.. Ne voulant pas manquer l'occasion de marquer cette occasion, j'ai trouvé une enveloppe à moitié arrachée et j'ai demandé un autographe. Ce que j'ai reçu en retour était une signature griffonnée 'Col Park' ,RIEN D AUTRES...Après avoir quitté le hall, ma sœur et moi sommes retournées à la clôture le long de la piste pour constater que le nombre de fans avait doublé,J'ai jeté un coup d'œil à ma montre en notant qu'il était près de minuit, ca se confirmait, ils arrivent! finalement peu de temps apres  il est entré dans la limousine .

     je m'approchais de l'intersection où se trouvait la station d'essence, j'ai remarqué une limousine noire arrêtée dans la circulation . j'ai regardé à ma droite et j'ai remarqué un probleme  à la station-service. En regardant par la vitre, j'ai vu un jeune (de la station) tenant un bloc-notes pour controler les chiffres des pompes ;  deux autres garçons sont arrivés et ont commencé une bagarre avec cet employé .Soudain il s'est passé un truc dement vers cette fameuse limousine ,  la porte arrière droite s'est ouverte, non pas normalement, mais violemment  et délibérée ,j'ai regardé et reconnu la  silhouette  immédiatement  :'Elvis Presley se précipitait  vers le combat. Je l'ai dit à ma sœur, ou je suppose qu'elle  a crié 'C'est Elvis Presley'.J'ai levé les mains pour signaler que je ne faisais pas partie des agresseurs  et j'ai regardé Elvis foncer vers le combat ; À ce moment-là, les deux garçons étaient prêts à frapper . J'ai vu Elvis prendre une posture derrière eux sans qu'ils soient encore conscients de sa présence et prendre une pose d'arts martiaux.....Les gars ont paniqué surpris de l'attaque et peut etre de qui cela venait !!!!tout est entré dans l ordre , j'ai vu   Presley canaliser  les deux attaquants et avec méfiance demandant 'Est-ce que tout est fini maintenant?' Les deux garçons ont assuré à Presley que oui en s'excusant  et ont serré la main de Presley. 

    J'ai remarqué que la sécurité de Presley qui attendait dans la limousine s'est précipité pour aider. Derrière Presley, habillé des vestes Elvis  in concert , eusuite la polise de la ville ;mais ELVIS 'est bien débrouillé seul durant un long moment. 

    Presley était encore partiellement en costume de scène, recouvert de sa veste DEA et d'un pantalon en nylon bleu assorti,il a bien fait attention a ma présence et celle de ma soeur .Son départ fut apres quelques autographes et photos précipités,par l'arrivée de la foule,pouvant faire grandir le désordre . UN   sourire amusé que j'ai observé  sur Presley ne l'a jamais quitté,LORS DE CETTE INTERVENTION .

    DE DICK GROB / . Elvis décida d'égaliser les chances, alors il bondit hors de la voiture. J'ai failli m'évanouir. « Elvis sauter de la voiture au beau milieu d'une bagarre dans la rue sans nous laisser savoir ce qu'il allait faire». 'Enfer, il aurait pu être abattu'. Sam et moi avons presque arraché les portes de la voiture pour sortir avec lui.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Rappelez vous 1968 ELVIS apparait dna sun SHOW SUBBLIME ,il est parfait d’arrogance,de style,de voix,de jeu de scene,d humour et j'en passe

    Résultat de recherche d'images pour "elvis 1968 comeback"

    ...Puis il fait son vrai retour en live à LAS VEGAS EN AOUT 1969 !

    Résultat de recherche d'images pour "elvis 1969 comeback"

    beaucoup a été écrit sur ses deux moments historiques , ELVIS est de retour dans les charts, il est de nouveau le MAESTRO tant ADULE TANT COPIE .

    Résultat de recherche d'images pour "elvis charts 1969"

    Mais je me suis posé une question,simple et que peu ont du développer ou meme parlé . Grace à ce retour,avec des recherches ,on remarque une essence,un regain,un renouveau du ROCK N ROLL et surtout un RETOUR qui profite aux autres anciennes gloires fifties,qui sont soit en mal de reconnaissance,soit en difficulté (financieres ou autres),soit passé un peu aux oubliettes, du a la prolifération surtout ANGLAISES d'autres modes musicales .

    Résultat de recherche d'images pour "groupes  anglais annees 60"Groupe de rock britannique fondé en 1968, considéré comme l'un des fondateurs du genre hard-rock. La chanson 'Smoke on the Water' est la plus connue du groupe.Résultat de recherche d'images pour "groupes  anglais annees 60"

      -Tournée de JERRY LEE LEWIS en tres net augmentation en 1969  + 3  SORTIE DE L.P .

     - SHOW TORONTO avec JERRY LEE LEWIS / GENE VINCENT / CHUCK BERRY / LORD SUTCH / TONY JOE WHITE / LITTLE RICHARD / JOHN LENNON-ONO -CLAPTON / BO DIDDLEY .

     

    Toronto Rock and Roll Revival Festival

    Résultat de recherche d'images pour "Toronto Rock and Roll Revival Festival"

     - CHUCK BERRY à PARIS

     

     - LITTLE RICHARD tournée Européenne .

      - ALBERT KING / JOHN LEE HOOKER / JACK DUPREE / SPANN, au festival blues gospel en Angleterre.

     - Show T.V de JERRY LEE LEWIS (show)

     -SPECIALTY sort un L.P LITTLE RICHARD avec des inédits à l'époque de 56 - 58 .Little Richard a fait beaucoup de tournée cette année et Specialty a sorti ses 17 Greatest Hits

     - Un l.p Sun sort de CARL PERKINS avec des inédits à l'époque .

     - tournée de GENE VINCENT en EUROPE.

     l american sound de memphis PROFITE EGALEMENT ....Dusty Springfield in Memphis

    eclosion de dave edmund Dave Edmunds covers Smiley Lewis song I Hear You Knockin'I HEAR YOU KNOCKIN

    Fats Domino a été signé et enregistré par Warner Brothers, où le producteur Richard Perry a créé  Fats Is Back.

    UN JOURNAL ECRIT / En 1969, je pense qu'il va y avoir de grands bouleversements sur la scène pop. DEJA LE RETOUR d ELVIS .

     Johnny Cash et Buck Owens attireront l'attention à grande échelle.  

     SHELBY SINGLETON en 1969 ,ancien producteur de JERRY LEE LEWIS chez SMASH et propriétaire à l'époque , de sa propre firme SSS,achete es droits de SUN RECORDS .. Il eut ainsi en sa possession plus de 2500 titres inédits du label MYTHIQUE de MEMPHIS .

     

    SES 2 PREMIERES SORTIES SINGLE FUT :

     

    JERRY LEE LEWIS :  INVITATION TO YOUR PARTY - I COULD NEVER BE ASHAMED OF YOU .   SUN 1100/45t

     

     

     

     

    BILLY LEE RILEY :  KAY - LOOKING FOR MY BABY .  SUN 1100/45t

     

    Le Comeback d'Elvis de 1968 ET SON RETOUR EN HAUT DE L AFFICHE EN 1969  et des numéros tels que Sha Na Na, Creedence Clearwater Revival, John Roman Jackson, Don McLean, Linda Ronstadt et Everly Brothers, le film American Graffiti et l'émission de télévision Happy Days suscitent la curiosité sur la musique de les années 1950, en particulier en Angleterre, où une scène de renaissance rockabilly a commencé à se développer à partir des années 1970 .

    D OU LE DEBUT DU REVIVAL ....

    Résultat de recherche d'images pour "rockabilly revival" 

    e rockabilly connait un regain de popularité dans les années 1970, d'abord en Californie avec le label de Ronnie Weiser, Rollin' rock, qui fait réenregistrer des artistes majeurs du style comme Ray CampiJohnny CarrollMac Curtis ou Jackie Lee Cochran mais aussi au Royaume-Uni avec la musique des Teddy Boys qui se sont réapproprié le rockabilly américain des années 1950 (tout en grimant la high society anglaise portant drap jackets et chemises à jabot) avec des solo et groupes comme Sha Na NaRobert GordonTuff Darts, Shakin Stevens, Matchbox et les Crazy Cavan and the Rhythm Rockers. 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "elvis und Grafenwoehr"

    historisches

    Grafenwoehr Gate 1 in the 1960s.

    Elvis Presley was stationed in Grafenwoehr in 1958.

    Elvis vint du 3 novembre au 20 décembre 1958 pour une bonne période de six semaines pour manoeuvrer dans la zone d'entraînement militaire de Grafenwoehr.

    Pendant la manœuvre, Elvis a pratiqué la lecture de cartes, participé à des exercices de tireurs d'élite et observé les positions ennemies. Comme tout le monde, il souffrait du froid terrible et des conditions de vie difficiles. Le commandant du 5e corps, le lieutenant-général F.W. Farell a dit: «Presley avait froid, il était mouillé et il se tenait  dans la neige niveau chevilles, comme tout le monde.» 

    à la cantine, dans le cinéma du camp, dans la rue, partout où il allait 

    Elvis devait signer des autographes. 
    De nombreuses personnes à Grafenwöhrer 
    ont ses signatures  'originales

    beaucoups de soldate voulaient l entendre chanter. Elvis se conformait rarement à ces souhaits, à quelques exceptions ,de nuits en proie à la peur,surtout en cafeteria ou chambrée,mais pratiquement  jamais ses chansons toujours ceux d'autres artistes . 

    Il a  même oraganisé un petit concert improvisé au Micky Bar de Grafenwoehr - mais seulement devant le personnel en tant que public. 

    fini ses classes le 27 Novembre Commandant de la compagnie  

    Capitaine Edward E. Betts 
    serre la main

    Au début des années 1960, Elvis est retourné à Grafenwoehr.  Les manoeuvres de l'OTAN Operation Snowshield ,en janvier,14 jours à HESSE en FORET NOIRE, puis direction BAVIERE,puis dans le district du haut palatinat tres enneigé . 

    Résultat de recherche d'images pour "verschneite Oberpfalz 1958" 

    Au cours de ce séjour 
    dans l'Oberpfalz 
    Elvis Presley est promu: 
    il est maintenant sergent de l'armée américaine  

     

    https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g677783-d8383523-Reviews-Museum_for_Cultural_and_Military_History_Grafenwoehr-Grafenwohr_Upper_Palatinate_.html

     

    un musee s'y trouve la bas

    Résultat de recherche d'images pour "elvis und Grafenwoehr" 

    Best G.I. 

    Elvis-Ausstellung in Grafenwöhr | Bild: BR/Margit Ringer 

    Elvis-Ausstellung in Grafenwöhr | Bild: BR/Margit Ringer 

    Elvis-Ausstellung in Grafenwöhr | Bild: BR/Margit Ringer 

    dans la librairie de GRAFENWHOER

    Résultat de recherche d'images pour "Micky-Bar in Grafenwöhr 1958"

    MICKY BAR

    Nous avons acceulli son père. Nous avions une magnifique véranda avec une chambre, un salon, un bar tout ce qui va avec .   Elvis toujours conduit et amené par la porte arrière. Alors lui et Vernon pouvaient se rencontrer tranquillement dans la véranda. Tout était très discret. Même notre personnel, environ 35 personnes, n'en avait aucune idée. Jusqu'au dernier jour. Ma mère avait fait des schnitzel comme d'habitude ,ELVIS adorait ca. Soudain, il a dit que nous devrions rassembler les gens demain. Mais personne d'étranger! Et pas d'exterieur! Pas de photos! Autrement Il aurait un gros problème avec sa direction. «Je ne suis pas autorisé à jouer en concert», a-t-il dit. A quatre heures et demie de l'après-midi, nous avons fermé les portes. Notre personnel a été complètement choqué quand soudainement Elvis s'est assis . Il a joué de nombreuses chansons country et ses propres chansons,> Hound Dog par exemple Il voulait juste dire merci à sa façon, que lui et son père ont trouvé tant de paix et de tranquillité avec nous. 

    A visitor peruses a case full of Elvis memorabilia at the folk museum in Burglengenfeld, May 11.LES 40 ANS FETE EGALEMENT LA BAS

    A piano that Elvis Presley played while stationed in Grafenwoehr is on display at the folk museum in Burglengenfeld through Aug. 19.

    Résultat de recherche d'images pour "Micky-Bar in Grafenwöhr 1958"

    590300_w Stefaniak and children.JPG

     Elvis Presley with his Grafenwöhr romance Elisabeth Stefaniak

     Plus tard, en tant que journaliste, Houschka a toujours parlé de l'époque qui a vu le concert  au  Micky Bar.Le concert Elvis à Grafenwoehr LUI ET LE PIANO DU MICKY , dit Houschka, un des rares hors ETATS UNIS .' Il a chanté magnifiquement.

     Une fois de plus, au début des années 1960, il est retourné à Grafenwoehr pour une deuxième manœuvre. Mais il n'EST PAS ALLE au  Micky, dit Houschka. Aujourd'hui, LE PIANO  eSt plutôt assez usé , EST au  musée culturel et militaire et rappelle aux visiteurs le légendaire concert privé du Micky Bar - y compris le tabouret sur lequel était assis Presley. Le fils de la propriétaire, maintenant âgé de 81 ans, a vendu l'instrument au musée. 

     Résultat de recherche d'images pour "Micky-Bar in Grafenwöhr 1958"

     Image associée

    la rien de sur Pendant son temps dans l'armée, Elvis Presley a sculpté 'Elvis GI' dans une tour d'observation d'artillerie à Grafenwoehr, comme le prétendent les habitants. 

    http://www.mittelbayerische.de/bayern/museum/museen-der-king-und-die-micky-bar-21709-art1300054.html

    Résultat de recherche d'images pour "Micky-Bar in Grafenwöhr 1958"

    Résultat de recherche d'images pour "Micky-Bar in Grafenwöhr 1958"Résultat de recherche d'images pour "Micky-Bar in Grafenwöhr 1958"

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Zoey Goto, auteur  de Elvis Style: De Zoot Suits à Jumpsuits , a visité l'exposition de LONDRES  pour rencontrer la directrice des archives de Graceland, Angie Marchese pour discuter de la façon dont le spectacle a été mis en place et le style unique d'Elvis ET SON INFLUENCE .

    extrait de l interview :Angie Marchese

    Zoey Goto journaliste de mode vivant à Londres .Je suis aussi un grand fan d'Elvis, une mère et un jeune joueur de banjo.

    Deux fois par an, j'écris sur les collections de la nouvelle saison à la London Fashion Week.

     Je peux aussi interviewer beaucoup de gens intéressants pour des articles de magazines. J'ai rencontré l'auteur E L James juste après que son livre Fifty Shades of Grey soit devenu un  énorme succes .

    J'ai commencé à m'intéresser à Presley il y a une quinzaine d'années, lorsque je feuilletais un magazine et que je tombais sur une photo d'Elvis .qui était et qui est toujours la personne la plus visuellement époustouflante que j'ai jamais vue. À partir de ce moment, j'ai été accroché. J'ai rapidement réservé un billet pour Memphis pour visiter la ville natale d'Elvis et peu de temps après j'ai écrit un article  sur  Graceland et son intérieur, qui a donné naissance à l'idée de mon livre Elvis Style: From Zoot Suits to Jumpsuits.

    J'étais vraiment surprise du  contraste :  Elvis avait été relativement peu en clin à la mode et le design,alors qu' il a eu une telle influence culturelle. Je pense qu'il y a très peu d'icônes qui ont eu, et continuent d'avoir, une influence aussi directe dans l'esthétisme .ELVIS A ENCORE UNE PERTINENCE DANS CE DOMAINE, le Rockabilly est encore en vogue et revient souvent .

    oui plus de deux ans pour le livre .

    Elvis avait du style à tous les niveaux. Personnellement, je pensais que se concentrer uniquement sur les vêtements laisserait une grande partie de l'histoire de coté. Ce n'était pas comme si Elvis portait ces tenues expressives et sauvages et rentrait chez lui et rendait son tablier ; Les combinaisons habilles privées, ses voitures extravagantes et les intérieurs thématiques  reflètent  et nous en disent long sur la personnalité merveilleusement créative, enjouée et parfois extrême d'Elvis.

     nous nous exprimons à travers notre apparence et les choses avec lesquelles nous nous entourons. S'intéresser au style est souvent considéré comme insignifiant, mais c'est une forme importante de communication qui signale au monde qui nous sommes, ou peut-être à qui nous aspirons. Les termes style et mode sont souvent interchangeables, mais je pense qu'il existe une distinction entre la mode - qui est plus axée sur la tendance et le style .

    Dans sa jeunesse, Elvis portait certainement des pantalons style zoot - un style de pantalon  qui est vraiment baggy, avec une taille haute et  serré à la cheville.  Je voulais inclure le costume de zoot dans le titre quand je disais qu'Elvis portait des vêtements qui étaient typiquement portés par des minorités ethniques,  les Sudistes blancs comme Elvis, c'était une subtilité qui offrait un défi aux autorités à cette époque. Je pense que c'est un point important car Elvis poussait vraiment les frontières raciales et sexuelles de l'Amérique des années 50 - à travers sa musique, ses mouvements de danse, les vêtements qu'il portait et même la façon dont il coiffait ses cheveux. 

    style ZOOT

    blog elpresse : (zoot et baggy se rejoignent en fait, style 30 s -40's tres swing -jazzy insouciance , défiant l autorité- cheveux longs-tenue classe et élégant -vetement long ample -tres larges a pince comme ont remis  au jours ce style  dans les annees 80 disco . cela rejoint en tout l interview....)

     Jeune homme, Elvis était plutôt timide par nature, donc je pense qu'il a utilisé son apparence pour s'exprimer à un moment où il ne le pouvait avec les paroles . Son choix  de style en tant qu'adolescent des années 1950 est admirable  et audacieux- c'était une époque où la plupart des gens baissaient la tête et essayaient de ne pas se démarquer des autres. 

    (rajout blog : segragationnisme -macarthysme-guerre de coree - ont pu et du renforcer cette manière d etre : ne pas se démarquer ou vite catalogué)

    avec lansky

    Interviewer le «Roi des Customizers» George Barris était un véritable privilège, il a crée d'ailleurs des voitures pour ELVIS .( gold plated Cadillac entres autres) 

    Résultat de recherche d'images pour "elvis presley gold plated cadillac" 

      Voler à Memphis pour rencontrer Hal Lansky était aussi une expérience formidable! Sortir au magasin Lansky Brothers était un rêve devenu réalité car il combinait mes deux choses préférées - Elvis et la mode.

     Je pense qu'Elvis était un maître de l'observation et de l'intuition. Il s'est imprégné de la culture qui l'entourait - des sons et du style des musiciens country, gospel et blues. Mais surtout, plutôt que de simplement devenir un imitateur, Elvis a pris ces différents éléments et les a mis ensemble pour créer quelque chose de nouveau -L'une des choses qui m'a vraiment frappé, c'est à quel point la culture du Sud d'Elvis a influencé sa vie - même quand il a été envoyé en Allemagne ou à Hollywood. Dans chaque chapitre que j'écris - la mode, les maisons, les cheveux, les voitures et la nourriture, les racines sudistes d'Elvis avaient joué un rôle clé et c'était vraiment fascinant à suivre.

    rajout blog(tout à fait en Allemagne par exemple,il  a fait aucun effort pour manger allemand,pour boire une bière etc...il a tout fait venir pour qu ils soit a part entiere, pas dépaysé,il ne sortait que très peu ....).

    De mes interviews, j'ai également trouvé qu'Elvis était toujours très apprécié dans le monde du design , ils étaient tous très sensibles et intéressés par le style d'Elvis.

    J'ai été surpris de découvrir la dette que la culture contemporaine doit à Elvis. Branding, merchandising, et même photos de célébrités à domicile - Elvis a été un catalyseur pour toutes ces choses et bien plus encore.

     

     cette combinaison rose etait elle vraiment faite pour ELVIS ? ' ELLE semble avoir été créé pour lui par Nudie Cohn.Je n'ai pas discuté de cette combinaison avec Jamie (PETITE FILLE DE NUDE), mais nous avons parlé de la voiture  que Nudie avait personnalisée pour Elvis. Nudie était vraiment allée en ville avec cette voiture - il y avait des pistolets en argentégalement  les poignées de porte, d'énorme cornes de taureau sur le capot et l'intérieur était parsemé de pièces d'un dollar.

     Je pense que dans les dernières années, les vêtements ont commencé à prendre plus d'importance ,  les performances d'Elvis devenues inconstantes en sont la cause . Les costumes d'Elvis étaient comme un merveilleux filet de sécurité incrusté de bijoux qui pouvait divertir le public, quel que soit le spectacle.C'est une relation que Priscilla elle-même observe dans son livre Elvis & Me. Mais  personnellement, j'aime vraiment ces combinaisons  élaborées, les dernieres sont à la pointe de la mode - ce qui est toujours un domaine intéressant pour nous .

     De tous les styles qu'Elvis a essayés, c'est son image des années 1950 qui a eu le plus d'impact sur la culture contemporaine - c'est le style le plus imité par les designers . Elvis nous a donné un prototype de la façon dont la rébellion juvénile devrait ressembler et ça sonne toujours vrai.oh n'ayez pas peur pour ca,Il y a de nombreux exemples dans Elvis Style de la façon dont Elvis a influencé le style contemporain et populaire  -  ex : les  japonais Rockabilly stylés que j'ai vues à Tokyo, avec leurs hauts-parleurs, egalement dans façon dont les répliques des vêtements d'Elvis trouvent leur chemin dans la rue. boutiques de créateurs chaque saison.

    Et bien Graceland est une maison vraiment importante car elle nous dit beaucoup non seulement sur Elvis, mais aussi sur la culture qui l'a engendré. Par exemple, il est maintenant assez courant que des célébrités invitent les médias chez eux pour photographier leur vie privée, mais quand Elvis a fait cela en photos dans les Magazines au milieu des années 60, cela pouvait être considéré comme une tendance culturelle.

    1965 this photograph published March 7, 1965 in the first issue of Mid-South, the now-defunct Sunday magazine of The Commercial Appeal.

    Elvis Presley Graceland - March 1965

    Elvis Presley Graceland - March 1965

    Elvis Presley Graceland - March 1965

    J'adore aussi les chambres à thème de Graceland, alors naturellement la Jungle Room est ma préférée de tous les temps!    Graceland et Elvis devraient etre davantage sur les cours de design des cycles supérieurs - c'est un véritable défaut que les jeunes étudiants en classe n'étudient pas la contribution d'Elvis au style et que les cours de design d'intérieur ne viennent pas visiter Graceland.

    OUi mon éditeur y travaille (sur une version du livre électronique) .

    J'aimerais développer toute une série de livres de  ce style, en regardant différentes icônes, leur style et la façon dont ils ont influencé la mode et le design contemporain. Je suppose que mon principal problème en ce moment est que j'ai placé la barre très haut avec Elvis - en termes de style masculin, je pense vraiment qu'il est le pinacle - alors comment faire pour enchainer.... J'ai quelques idées sur lesquelles je travaille actuellement, alors Wait and see !

    Merci à tous ceux qui ont apporté une copie d'Elvis Style - le premier lot de livres est déjà épuisé, alors je suis ravi que cela ait suscité un tel intérêt! Je voulais également recommander de passer la nuit à l'appartement Lauderdale Courts apartment ( Uptown Square) .

     

    blog : et bien bravo et merci ANGIE .  CETTE  entrevue ouvre une toute nouvelle dimension à l'histoire d'Elvis. IL  GRANDIT ENCORE D AVANTAGE . Un aspect moins connu,pourtant si important par vos DIRES et en y réfléchissant , mais bien sur (2 claque sur le franc) c'est tellement evident !!!!

    J attends ton livre avec impatience merci a toi ......

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • (de nouveau sans vouloir paraitre plus que je ne le suis, je vais rajouter a cela mes recherches et conclusions, je ne séparerais pas nos deux idées,avec recherches cela parait plus juste,d'en venir à ses conclusions et cela est sur les livres ou internet donc nos recherches se sont rejointes) .

    SHANE BROWN qu on ne présente plus surtout pour les habitués du blog, pense fortement avoir une vérité, sur la participation du KING? FIN 1955, à l'émission de ROY ORBISON / ROY S TV SHOW, avec en bonus JOHNNY CASH,sur la station LOCALE - KOSA (ODESSA) . Beaucoup de gens ,fans ont meme annoncé avoir vu des IMAGES de ce Show, à un ELVIS WEEK, dans les années 80 .C'est vrai on croit replonger dans le CAS : THE PIED PIPER OF CLEVELAND ......

    Deja demarrant par un dire de ROY :il a rencontré ELVIS pour la première fois  à ODESSA (TEXAS) en live .(je pense fortement au 16 fevrier 1955) .

    ORBISON s'enrole  à l'Odessa Junior Collège à l'automne de 1955 voulant se spécialiser en géologie, mais a ensuite changé pour l'histoire et l'anglaisIl créait un groupe rock THE TEEN KINGS et vont avoir  émission hebdomadaire locale le samedi de 17h à 17h30 sur KOSA-TV, Odessa, Channel 7, qui faisait partie du réseau national CBS et ceux a partir de MAI 1956 (a peu prés)  .(ca s'est reel)

    show du 14 octobre 1955 8:pm  - liste des artistes voir ci dessous affiche d époque .

     

    Toujours sur le site de ROY :  Johnny Cash et Elvis Presley sont venus en ville à cette époque et ont participé à l'émission télévisée de Roy............................

    Une deuxieme discussion sur ce sujet est paru......que je trouve sur un site (serieux soyez sur):  Cecile Holifield ,un étudiant à MHS,dont le père possédait des magasins Record Shop,à Midland et Odessa . Non seulement,son papa a fait la promotion du concert de PRESLEY et CASH,mais a également organisé,des apparitions à la T.V et Radio . En plus Holifield sr, était un conseiller dans la carrière de ROY .Ce fait a contribué,dans la voie de ce show T.V .

    Par contre la rencontre ds 3 est indéniable...

     Alors dans tous ça beaucoup de choses très,trop flou ou peu convaincante ou même faussé ...

    En premier lieu,on parle de TV SHOW ROY fin 1955?  ALORS 2 PROBLEMES !!!! LA CHAINE T.V KOSA ÉMET SEULEMENT A PARTIR DE JANVIER 1956,donc 1955 ca me parait dur ...bon () .Ensuite ROY a bien une petite émission, en 1956 et elle s appelle THE TEEN KINGS ...apres les dates et le nom du show ont pu etre erroné .....

    Mais en 1956 avec la MONTEE EN FORCE D ELVIS!!!ON AURAIT EU ECHO D UN SHOW T.V AVEC LUI -CASH ET ROY !!UNE PUB-UN ARTICLE-UNE TRACE-journaux la rien ! et pensez vous que PARKER, aurait laissé passé ELVIS, dans une émission disons le peu  connue et qui rapporte pas grand choses !!non!!

     Avoir vu des images dans les années 80 à un ELVIS WEEK .Desole mais dans les années la justement,il y avait du beau monde,beaucoup de responsables de clubs,aucun responsables quelques qu'il soit n'aurait vu ces images peu très peu probables....

    Apres recherches on apprend qu'il y a un show avec un groupe de ROY sur KMID-TV Channel 2, à Midland. DEBUT 1956 et elle s'appelle JAMBOREE (ca pu dispersé les infos auparavant,meme probable), 1956 ELVIS on a vu difficile mem impossible,de plus en 1956,PRESLEY EST AU TEXAS QU EN AVRIL et à LUBBOCK .

    Toutes les interviews de ORBISON que j'ai visionné, ne parlent de ce SHOW avec ELVIS .(tres difficile a croire) .

    Le coup final, Quelques semaines plus tard, à la mi-juin, Roy et les Teen Kings sont apparus sur KCMC-TV à Texarkana, au Texas, où l'animateur, Cowboy John, a interviewé Roy et Johnny Cash......, Roy et Johnny étaient déçus qu'Elvis, qui devait les rejoindre, était ABSENT .L'émission en question s'appelait Afternoon Theater .

     

    sujet qui m a été suggeré apres lecture d une info sur infonet .....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Heart Trouble

    Wanda Jackson

     

     

    Villeneuve sur Lot (47) -  Mercredi 18 juillet 2003

    Magique Wanda Jackson 

    Le spectacle de la chanteuse de rock a finalement eu lieu, malgré une annulation due au mouvement des intermittents du spectacle.

    Suite à l'intervention (peu appréciée par le public) des intermittents du spectacle, le spectacle de la Cale de la Marine à Villeneuve a été annulé. Les instigateurs de la venue de la chanteuse Wanda Jackson se sont démenés toute la journée pour que le concert ait lieu malgré tout. C'est donc finalement au bar/billard le Liverpool que s'est déroulé le concert initialement prévu.

    L'ÉNERGIE DES CLASSIQUES 

    Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées massées en ce lieu, certains venant de Belgique, de Suisse, de Bretagne, Paris ou Carcassonne pour voir leur idole. C'est un spectacle énergique qu'ont donné tout d'abord les valeureux Route 66, et l'on a pu voir alors les danseurs évoluer sur l'asphalte de la rue du Général Blaniac.

    Wanda Jackson, qui a l'habitude de chanter sur les scènes de Las Vegas, Tokyo ou Stockholm (d'où elle arrivait, avant de se produire à Berlin) a été quelque peu surprise par le lieu devenu inhabituel pour elle, mais elle a donné un concert de toute beauté fait de ses classiques du rock'n'roll, avec l'incontournable «Let's have a party» et un medley de grandes chansons du style devant un public enthousiaste. Elle s'est ensuite livrée à une longue séance de dédicaces.

    Pour finir la soirée à une heure raisonnable, afin de ne pas gêner les voisins, le duo acoustique Crazy Ducks a clôturé cette soirée, avec toujours du rock'n'roll du meilleur effet.

    De l'avis de tous, cette soirée restera longtemps gravée dans les mémoires.

    Lemmy Kilmister, Wanda Jackson and Danny B. Harvey. Amoeba Records. 2003.

     

    Wanda Jackson ‎– The Wanda Jackson Show Live And Still Kickin"

    Label:
    DCN ‎– DCNCD1013
    Format:
    CD, Album 
    Pays:
    Date:
    Genre:
    Style:

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)

    Publié par Ben M. sur 27 Janvier 2016, 06:04am

    Nous sommes déjà en octobre, et voilà 2 mois que nous sommes sur les routes, ces routes... ce bitume défoncé qui nous rentre dans le corps, cette drogue qui alimente notre système nerveux. Peut-être l’air torride de ces derniers jours nous a rendu fous et que tant que nous verrons du goudron nous filerons. Que peu importe le cardinal, nous irons.

    À tout dire, je me sens immortelle ici, ou du moins tellement usée de vie qu’il faudra l’éternité pour récupérer.

    Mais voilà qu’on prend de l’altitude et qu’on enjambe un bras de mer, enfin, une sorte de Saint-Laurent du sud...un fleuve et avec lui l’air frais dont on avait besoin.

    De l’autre côté du pont se dresse Memphis, Tennessee, la ville qui a transformé les drames de l’histoire en quelques accords de guitare. La ville métisse qui a cuisiné les âmes de ses habitants pour en faire des chansons éternelles. La ville que vous rencontrerez avant tout en fermant les yeux et en laissant l’ouïe vous guider dans ses ruelles... Pour ce faire, mieux vaut me parker.

    On est loin du Memphis des années 20, 50, 60...nous sommes en 2015 et Memphis pourrait être une ville victime de son passé. Comme une vieille star rejouant et rejouant ses tubes d’antan, où la nostalgie l’aurait emporté sur la moindre dose d’épicurisme. Il y a évidemment de le tendresse envers cette mère du blues, qui a enfanté le rock’n’roll qui a donné la soul. À travers ses rues on sent la sueur et les larmes des esclaves déracinés pour le coton. On entend leurs voix brisées, on écoute l’écho de leurs complaintes qui a résonné  dans le cœur des blancs miséreux à la merci des plus puissants. Dans une Amérique raciste, injuste et ségréguée les plus pauvres ont mélangé leur douleur et le blues est né. Il  soigne les plaies de l’âme, il brise le plafond de verre des puissants et parvient aux cieux. Et Memphis a ce don divin de réunir les âmes en peine, de leur faire se serrer la pince, de les faire créer ensemble. Tout au long du XXème siècle, les notes de musiques ont pris des accents différents mais beaucoup savent d’où elles proviennent : Memphis, Tennessee.

    Il n’y a pas besoin de savoir ce qu’est un DO où un FA pour sentir son cœur battre au rythme de ces paroles tristes...il n’y a pas besoin de connaître l’anglais-américain-sudiste (une langue à part entière) pour que les poils se hérissent. Rien qu’à errer sur Beale Street on se sent possédé par cette musique diabolique qui nous fait planer au-delà de bien des paradis. Les gens du coin viennent parce qu’ils ont soif de bière et de musique. Sans chichi, on monte sur l’estrade, on manie son instrument et on joue, on chante, on danse. On se défait d’une journée pas si pire, on exulte, on pleure, on rit, on soigne ses plaies quotidiennes ensemble. Ensemble... Les âmes d’Elvis, B.B King, Jeff Buckley nous entourent et nous dansons. D’un bar miteux à un autre, nos oreilles nous guident vers des mélodies chaque fois poignantes et la chair de poule n’est pas due au froid soudain venant des rives du Mississipi. Ici, la musique est sans fioritures, elle vient des tripes, rien de plus.

    Les néons des bars s’allument, des bars comme des temples où les dieux s’appellent blues et rock’n’roll. L’avenue Martin Luther King nous rappelle ce fils de la ville, où être ensembles à égalité comptait plus que tout. On en arriverait presque à croire que l’art peut être une solution, du moins le point de départ de bien des unions et des réconciliations. Nous laissons la ville chanter derrière nous...

    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)

    Ce soir, on m’emmène au cinéma. Je n’y suis jamais allée mais là, un ciné-drive !!! Et c’est tout un protocole américain, il faut se garer (dire qu’on est deux pendant que la troisième se cache, rien d’américain là-dedans) et avant que les films commencent, filer chercher des burgers surgelés, bières sans goût qu’on s’empiffrera dans mon habitacle. On cale la fréquence de la radio. On rallume le moteur de temps en temps pour remettre la batterie en marche, faudrait pas que je tombe en rade...

    Et voilà, après un film pour teenager sur des ados perdus dans un monde apocalyptique puis l’histoire d’un mec qu’il faut secourir sur Mars, on est content de l’expérience américaine qui a duré toute la soirée (4h30 de film sans les pubs et les pauses pipi). On peut repartir trouver un abri pour la nuit. Allons-y. C’est parti. Hum Hum. C’est reparti. Enfin, c’était sans compter que je ne suis plus toute jeune et que ma batterie est un peu à plat. Mon énergie d’antan où je pouvais être en route toute la nuit et repartir comme sur des roulettes le lendemain me manque. Enfin c’est surtout eux que ça a l’air de tracasser. Moi, je pourrai écouter des films pendant des jours et des nuits. D’autres copines sont dans la même situation que moi. Heureusement, un groupe d’américain a trouvé le créneau : « battery reboot cinedrive ». Les compères commencent déjà à paniquer de savoir combien ça va leur coûter. Un grand homme costaud en salopette sort d’un pick-up et vient à notre approche. Un quaterback monumental avec qui il va être rude de négocier... il annonce qu’il a quelques mots à leur dire. Ils rentrent et s’assoient. Avant de nous donner un coup de jus, il tient absolument à...nous faire prendre conscience de la présence de Dieu chez chacun de nous. Ce balaise ne négocie même pas, il explique sa vie et raconte comment Jesus l’a sauvé. Depuis, il s’évertue à venir en aide à son prochain. En l’occurrence, le prochain ici, c’est nous, pauvres diables avec une batterie à plat. En échange d’un sermon et d’une promesse de venir à l’église dimanche matin on me remet en charge et nous filons du ciné-drive, quelque peu subjugué par la générosité chrétienne de nos hôtes.

    Il est souvent plus facile de trouver un lieu en ville qu’en campagne. Ce fut le cas. Au risque que le lendemain nous soyons vus comme des itinérants dans le besoin. Ce fut aussi le cas. La demoiselle s’est faite réveillée par un homme, travaillant à côté, dans son garage (qui faisait office de maison)...soucieux de notre bien-être, il nous apporte le café, on se présente, on échange, on parle, on passe le petit-déjeuner ensemble mais il doit travailler à la réfection d’articles de maisons. Le temps d’un énorme merci pour sa considération et nous lui disons au revoir avec la confirmation que les gens du sud sont bel et bien connus pour leur hospitalité et leur générosité.

    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)

    Au sud de Memphis, se trouve Graceland. Un quartier dédié au King, qui y a vécu, composé, chanté, enregistré, vécu la vie d’une rockstar pour y mourir à 42 ans. C’est extrêmement frappant de prendre l’ampleur de l’aura d’Elvis. Avec le génie mercantile américain, sa maison est transformée en musée, pendant que d’autres musées prêtant allégeance au Roi du rock’n’roll ont poussé tout autour. Nous sommes à Graceland, parc d’attraction à la gloire d’Elvis Aaron Presley. Certes, les masses qui viennent ici sont d’une certaine génération et le recueillement est de mise. Les dollars sont aussi de la partie. Un dernier coup d’œil à sa Cadillac, un mot d’amour laissé sur le muret de sa maison et nous quittons le Tennessee sur un air de « Can’t help falling in love with you », en essayant d’emporter avec nous un peu de la flamme des gens de Memphis, la ville qui réchauffe les âmes.

    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)

     

    La route du Mississipi part au sud, ne longe pas vraiment le fleuve du même nom. Pour autant on distingue au loin les cheminées des steamboat, ces bateaux à vapeurs gigantesques, ces titanics d’eau douce qui transportaient gens, matériels, nourritures au gré du fleuve. Ils sont à quai et ne naviguent plus depuis bien longtemps dans cette région où le temps paraît s’être arrêté. Ce n’est pas aujourd’hui que nous jouerons à Tom Sawyer ou Huckleberry Finn.

    Une fois à Clarksdale, un frisson parcourt ma carrosserie comme si le souffle du diable parvenait à secouer mes rétroviseurs. Le bluesman Tommy Johnson passe à la radio et on se souvient qu’il a vendu son âme au diable pour la musique. Le feu passe au vert, j’accélère presque toute seule, histoire de laisser loin derrière nous ce crossroad diabolique où Papa Legba (nom vaudou venant des esclaves de Saint-Domingue pour cet esprit) rôde peut-être encore.

    Ici ou là sur la route vers le sud, sont parsemés des juke joint miteux à la façade décrépie et abandonnée où, pour qui ose ouvrir la porte, on entre dans un royaume fabuleux où les instruments n’attendent que d’être gratouillés et mis en bouche, où les serveurs n’attendent que de vous raconter les plus belles anecdotes sur le blues, où les gens du coin en Harley vous inviteront à un gig d’enfer à quelques miles de là.

    Ici encore, au Mississipi, la musique est reine, ses princes sont les musiciens et ses princesses les pintes fraîches. Quant à l’essence elle est à 1.83$/gallon (0,45€/L), alors on va s’abreuver.

    Autour d’un billard au juke joint Ground Zero on savoure la vie du Mississipi. Un établissement dont la tapisserie n’est rien d’autre que des amoncellements de signatures, textes, noms gravés au marqueur noir indélébile. Déco authentique sûrement lancée par le patron lui-même, un gars du coin, un certain Morgan Freeman où on pose nous aussi notre blaze entre le tapis du billard et le mur de briques fendues.

     

    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)
    DESCENTE DU MISSISSIPI : du Tennessee au Mississipi au rythme du blues, du rock’n’roll et de la soul music (Jours 65 à 67 ; Kilomètre : 14490)

    Nous traversons depuis quelques miles des villes un peu abandonnées comme si la vie déchaînée des gens du sud s’était endormie. Un charme suranné qu’il faut savoir apprivoiser. Pour ce faire, rien de mieux que de rentrer dans un énième saloon à Natchez, où dès le premier pas, le contact est facile...la technologie est loin, la musique revient, la danse la rejoint, on en oublierait presque son téléphone portable pour se regarder dans les yeux...

    C’est ce qu’ils ont fait avant de me faire prendre des routes longeant à perte de vue des champs de cotons où les machines ont remplacé les esclaves qui, une fois affranchis, ont eu le droit de devenir des travailleurs exploités. La douceur du coton contraste avec le sang qui a dû alimenter ces champs. L’amertume se sent dans l’air, les drames de l’histoire ne sont pas entièrement digérés... et pourtant dans cette région où la spiritualité omniprésente mélange Jésus et le vaudou, c’est la musique du diable qui apaise les âmes. Alors on roule tranquillement, on se défait de ses doutes, de ses craintes, de ses peurs. On laisse le blues derrière nous. Le Mississipi n’est plus qu’un long fleuve tranquille où les draps souillés des siècles derniers se recousent timidement, mais se recousent. Ici, on perd un peu la notion du temps et de la vanité. Il reste le Mississipi pour nous dicter son rythme, pendant que le blues et le rock’n’roll nous donnent le tempo, il ne reste qu’à prendre la main tendue pour danser et s’évaporer quelques heures.

     

     

     

    Publié par Ben M. sur 27 Janvier 2016, 06:04am

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • attention ce n'est pas Elvis en live sur la video bien sur ......

    UN MOMENT CLE de la carriere d ELVIS

    CE 16 OCTOBRE 1954

    SA PREMIERE APPARITION AU LOUISIANA HAYRIDE SHREVEPORT  .

    HORACE LOGEN qui lance le show qui chauffe la salle . ELVIS entend et attend  en coulisse, tres nerveux ....

    Le groupe du show entame son theme RAISE A RUCKUS TONIGHT .

    FRANK PAIGE présente PRESLEY devant 2816 personnes .

    Résultat de recherche d'images pour "ELVIS 16 OCTOBRE 1954"

     Au mur les lettres de la station KWKH + LUCKY STRIKE une marque de cigarette  (lsmt /// lucky strike means fine tobacco)

    ELVIS porte une veste rose -chemise noire -cravatte colorée -pantalon blanc - chaussure noire et blanche .

    SCOTTY et BILL en chemises WESTERN .

     Frank Page: «Il y a quelques semaines à peine, un jeune homme de Memphis, dans le Tennessee, a enregistré une chanson sur le label Sun et, en l'espace de quelques semaines, ce disque a explosé dans les charts.......il n a que 19 ans et un style bien particulier (bien a lui).....

    APPLAUDISSEZ LE

    alors ELVIS comment ca va ?

    ca va et vous monsieur

    etes vous prets

    oui nous le sommes

    'Euh, eh bien, je voudrais juste dire à quel point nous sommes heureux d'être ici. C'est un véritable honneur pour nous d'avoir une chance de figurer au programme du  Louisiana Hayride.

    on va jouer pour vous

    autre chosea dire ?

    non pret 

    on va faire une chanson qui est sorti à SUN RECORDS 

    QUELQUE CHOSE COMME CA et entame

    THATS ALL RIGHT ....

    BLUE MOON OF KENTUCKY 

    ELVIS PRESLEY ON THE LOUISIANA HAYRIDE SHOW 16 OCT 1954

    A l'entracte ELVIS est très prés de SAM PHILLIPS qui doit le booster . lâche toi soi toi même , le pire c'est d échouer ....

    Il revient plus tard et la le déclic ELVIS va faire un tabac .Ils ne voulaient pas qu'Elvis s'arrête. LE HAYRIDE A DONNE NAISSANCE A SA PLUS GRANDE STAR ......

     Apres l histoire continue ELVIS signe un contrat avec LE HAYRIDE , le 6 NOVEMBRE 1954 pour passer pendant un an tous les samedis soirs . C est Vernon et Gladys qui signent car ELVIS est encore mineur . PRESLEY touche 18 dollars -SCOTTY et BILL 12 DOLLARS chacun .

     Le 16 OCTOBRE DONC sera au programme egalement : 

    FOYD TILLMAN-BETTY AMOS-BUDDY ATTAWAY-JACK FORD-JEANETTE HICKS-HOOT&CURLEY-MARTHA LAWSON-TIBBY EDWARDS-TIBBY EDWARDS-JIMMY C NEWMAN-GINNY WRIGHT-DOBBER JOHNSON .

    On peut également dire que c'est l UNIQUE FOIS ou ELVIS fera de la publicite pour :

    SOUTHERN MADE DONUTS .et totalement seul .le 6 NOVEMBRE 1954 .iL CHANTE LEUR jingle .....

     'You can get 'em piping hot after four PM, you can get 'em piping hot. 

    Résultat de recherche d'images pour "SOUTHERN MADE DONUTS ."

     

    on peut trouver le show du 16 sur plusieurs support audio : officiel .en voici les principaux .

    A BOY FROM TUPELO -

    Résultat de recherche d'images pour "a boy from tupelo 3"

    the complete louisiana hayride MRS

    Résultat de recherche d'images pour "THE COMPLETE LOUISIANA HAYRIDE MRS"

    elvis memphis recording service

    Résultat de recherche d'images pour "memphis recording service vol 1"

    good rockin the evolution

    Résultat de recherche d'images pour "at the hayride tonight vol 1"

    at the hayride tonight

     

    Résultat de recherche d'images pour "at the hayride tonight vol 1"

    20 cd box et

    Elvis Presley The Elvis Broadcast On Air 1954-1956 CD album (CDLP) US ELVCDTH261237

    broadcast on air

    Résultat de recherche d'images pour "elvis the legend begin"the legend begins

    imagelive in the 50 s the complete concert recording...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique