• HAMBURGER

    HAMBURGER

     

    Comme son nom l’indique, le hamburger est né à Hambourg, en Allemagne. Il est issu de l'immigration des Allemands vers l'Amérique au 19ème siècle, mais son ingrédient de base, le steak haché, avait déjà fait du chemin...
    Il faut remonter au 12ème siècle pour retrouver sa trace. A l'époque, Genghis Khan (1155-1227), couronné "empereur de tous les empereurs", décide de conquérir le monde avec son armée de féroces cavaliers mongols. Ces derniers, chevauchant de petits poneys robustes, restent en selle longtemps avant de pouvoir s'arrêter manger. Ils prennent donc l'habitude de transporter de la viande hachée, placée sous la selle pour l'attendrir, et facile à manger d'une seule main pendant qu'ils voyagent.

    En 1238, le petit-fils de Gengis Khan, Khubilai Khan, envahit Moscou, introduisant de ce fait la viande hachée, adoptée par les Russes sous le nom de "Steak Tartare" (Tartare étant le nom pour les Mongols). Le plat s'enrichit d'oignons et d'oeuf cru, avant de voyager dans toute l'Europe. Il passe notamment par le port de Hambourg, en Allemagne, où, à la fin du 18ème siècle, il est déjà très populaire. 

    u milieu du 19ème siècle, de nombreux Allemands quittent le pays pour l’Amérique, depuis le port de Hambourg. Le steak de bœuf haché est le principal plat servi à bord des bateaux de la HAPAG (Hamburg Amerikanische Paketfahrt Actien-Gesellschaft), la ligne maritime qui relie Hambourg aux États-Unis (Hamburg America Line). A l'époque, la viande est salée, mélangée avec des oignons et de la chapelure, et parfois fumée, pour pouvoir se conserver durant la longue traversée. Le hamburger traverse donc l’Atlantique avec les immigrants. Sur le port de New-York, des stands de viande attirent les marins allemands avec le slogan "steak cuit dans le style de Hambourg".

    Les immigrants juifs continuent de le préparer de cette façon et la recette se répand en Amérique. De New York jusqu’en Californie en passant par les Grands Lacs, le Dakota, l’Iowa, et le Colorado, le hamburger, qui rappelle aux immigrants leur pays d’origine, devient vite un signe d’adaptation à la patrie de l’oncle Sam... 

    Le hamburger est même servi aux ouvriers dans les cantines des usines. La viande est alors servie entre deux tranches de pain brioché, et accompagnée de quelques pommes de terre. Pourtant, plusieurs américains se disputent la paternité de cette brillante idée. Quoi qu'il en soit, dès le 5 janvier 1885, un journal de Washington fait mention dans ses colonnes du mot "hamburger" pour désigner le fameux steak de Hambourg.

    En 1931, la bande dessinée Popeye accueille un nouveau personnage : Wimpy, dont le signe particulier est d'adorer les hamburgers. Sa popularité est telle qu'une chaîne de restaurants de hamburgers voit le jour, appelée Wimpy's. En 1978, son fondateur meurt et selon ses souhaits, les 1500 restaurants de la chaîne sont tous fermés.

    En 1940, deux frères décident de monter un stand de vente de hamburgers à San Bernardino. Maurice et Richard MacDonald ont la bonne idée de proposer le self-service à leurs clients et deviennent vite célèbres dans toute la Californie.

    En 1954, un certain Ray Kroc, placier en hachoirs électriques, s’interroge à propos d’une importante commande venant de Californie. Lors d’une tournée, Kroc en profite pour se rendre à San Bernardino, visiter ce gros client : il découvre alors le modeste établissement des frères MacDonald, et sa longue file de clients... Impressionné par la rapidité du service et le faible prix de ces petits pains fourrés de steak haché, de ketchup et de salade, Ray Kroc propose un marché aux deux patrons. Il repart avec un contrat de franchise l’autorisant à mettre sur pied une chaîne de restaurants qu’il baptisera : McDonald’s. Le concept finira par conquérir toute la planète.

     


    Afficher l'image d'origine

    Afficher l'image d'origine

    YuanEmperorAlbumKhubilaiPortraitKhubilai Khan 

    Afficher l'image d'origine

    Hamburg-Amerikanische Packetfahrt-Actien-Gesellschaft (HAPAG)Afficher l'image d'origine

    On ne sait pas exactement qui fut le père du hamburger que l’on connaît aujourd’hui, avec les deux pains : de nombreux candidats se disputent le titre de reconnaissance de paternité.

    Parmi eux on retrouve Charlie Nagreen qui en 1885 place deux boulettes de viande de bœuf qu’il aplati pour plus de praticité entre deux tranches de pain et les vend sur la foire à Seymour, dans le Wisconsin. Il vendit chaque année et ce jusqu’à sa mort en 1951 le « hamburger Charlie ».

    Pendant cette même période, les frères Franck et Charles Menches originaires de l’Ohio, vendent des sandwichs à la viande hachée sur le marché de Hamburg dans l’État de New York.

    On peut aussi citer Oscar Weber Bilby, fermier de l’Oklahoma, qui en 1891 eut l'idée de cuire des steaks hachés sur une grille et de les servir sur des petits pains, ou Louis Lassen, en 1900 qui servait à ses clients pressés, dans son restaurant du Connecticut, de la viande de bœuf entre deux pains grillés. 

     

     

     

     

    Enfin, en 1904, Fletcher Davis originaire d’Athens au Texas, vend des sandwichs au steak de Hambourg à la foire de Saint-Louis. C’est un véritable succès qui semble marquer la vraie naissance du hamburger actuel.

     

    Beaucoup soutiennent cette reconnaissance. De nombreuses manifestations aux Etats-Unis ont fêté les 100 ans du hamburger en 2004.

    « histoire fiftieselvis 1960 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :