• on continue cette rubrique .....

    THE COLONNEL 

    alanna nash 

     

    Résultat de recherche d'images pour "the colonel alanna nash"

     

     

    Cette biographie explore en profondeur l’étonnante histoire du colonel Tom Parker, l’homme derrière la légende et le mythe d’Elvis Presley. Et elle risque de changer complètement votre point de vue sur la vie,
    la réussite et la mort de la plus grande icône artistique du xxe siècle.
    Pour quiconque s’intéresse vraiment à Elvis, il est impossible de comprendre comment le gamin de Tupelo, Mississipi, devint un tel phénomène sans examiner la vie et la pensée de Tom Parker, l’homme qui contrôlait pratiquement tous ses gestes. Qui savait que Thomas Andrew Parker était né en Hollande et s’appelait en réalité Andreas Cornelis van Kujik ? Alanna Nash a fouillé encore plus en profondeur, réussissant à dénicher des documents inédits dont son dossier militaire, des évaluations psychiatriques et le rapport de police original d’un cas de meurtre non résolu en Hollande. Ce crime jamais résolu semblerait au coeur même du mystère de Tom Parker. En soupesant soigneusement tout ce matériel, elle répond à la plus grande énigme de l’histoire de l’industrie de la musique.
    À la lumière de cette enquête fascinante, il devient évident que chaque geste posé par Tom Parker pour diriger la carrière d’Elvis Presley l’a été posé en fonction de protéger les secrets de son propre passé. Victime involontaire de Parker, le King paya cher pour permettre au colonel de cacher ses antécédents et pour assouvir son insatiable besoin d’être plus important que son illustre client…
     

    • Hardcover:394 pages
    • Publisher:Simon & Schuster; First Printing edition (July 15, 2003)
    • Language:English
    • ISBN-10:0743213017
    • ISBN-13:978-0743213011
    • Product Dimensions: 9.6 x 6.4 x 1.2 inches
    • Shipping Weight:1.5 pounds
    • Average Customer Review: 

    Le colonel Parker - L'homme dans l'ombre d'Elvis (Broché)

    Alanna Nash

     

    traduit 

    Affirmatif, mon colonel !
    Le colonel Parker n'était pas colonel et s'appelait Andreas Cornelis Van Kuijk. Il était né en 1909 aux Pays-Bas et s'était installé aux USA avec de faux papiers. Dès 1956, cet ancien forain rusé comme un vieux renard contrôle jusqu'à ses moindres détails la carrière (et souvent la vie privée) d'Elvis, décidant avec une inflexible autorité de choix artistiques parfois discutables. Pourtant, notre homme ne manque pas de génie. En imposant Presley au cinéma ou à la télévision, le colonel Parker sera par exemple un des premiers à comprendre l'immense pouvoir de l'image pour forger le mythe d'une star planétaire dans un u!nivers où le teenager est désormais roi. Et sur ce point et sur bien d'autres, le King sera indiscutablement son chef d'oeuvre .

     

    • Date de parution : 21/09/2006
    • Editeur : Alain Stanké   508 pages
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • photos lisa

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • photos esquerita +

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "un nouveau monde b.d de Jean-Luc Cambier, Verhoest et Ted Eric Benoît"

     

    Un nouveau monde 

    de Jean-Luc Cambier, Eric Verhoest et Ted Benoît 

    [Bande dessinée] 

    Chef de file avec Chaland et Floc' h de la nouvelle ligne claire, créateur de Ray Banana et dessinateur de deux aventures de Blake et MortimerTed Benoit est un artiste aux talents multiples. 'Un nouveau monde' présente une rétrospective de son oeuvre articulée autour de sa passion des Amériques. Au départ bien sûr celle de l'imagerie rock'n' roll des années 50 mais aussi et surtout celle éternelle de Steinbeck, de John Ford, des petites villes et des pionniers, très éloignée de la mythologie hollywoodienne. Plus de 100 illustrations accompagnées d'un texte inédit de Jean-Luc Cambier et Eric Verhoest. 

      

    • Album : UN NOUVEAU MONDE
    • Editeur : Dargaud
    • Date de parution : 01 Mars 2005
    • Type de récit : Histoire complète
    • Référence : 9782205054132
    • Nombre de pages : 120
    • Poids : 1120 g.
    • Dimensions : 30,0 x 25,0 cm
    • Langue : Français
    • Auteurs : Benoit Ted / Cambier Jean-Luc / Verhoe

    https://www.amazon.fr/Beaux-Livres-0-Nouveau-Monde/dp/2205054139

    Alors oui, j’adore Ted Benoit, j’aime son trait en ligne claire et ses ambiances typiquement américaines. Aussi, cet album est parfait à mes yeux, on entre à la fois dans son univers, on lit ses commentaires, on découvre des illustrations rares et du coup c’est passionnant !
    Bon, une fois passé cette lecture contemplative on se rend bien compte que ce genre d’album est assez plat, qu’il se range vite fait dans une bibliothèque mais il n’empêche que c’est aussi une très agréable façon de découvrir un auteur relativement discret, avec un style très rétro qui nous montre combien il a su évoluer avec les années ! Son cadrage se précise, ses ambiances se marquent plus et son regard prend davantage de force progressivement !
    Un remarquable « objet » à posséder si vous aimer la ligne claire, les states et Ted Benoit en général !!!

     

    Par Fredgri

    ra dans mon travail", écrit-il en introduction du livre. Un nouveau Monde retrace en image le portrait émouvant et sensible d’une certaine Amérique figée dans nos mémoires. Pas celle du 11 septembre, mais celle des paysages étendus à perte de vue, des stations services perdues de l’Ouest, des montagnes enneigées du Montana, des immenses hautes plaines du Kansas, des motels à la frontière mexicaine ou encore celle du cinéma hollywoodien…

    Sa fascination pour les Etats-Unis est celle des enfants du baby-boom. L’image est souvent fantasmée, sans doute bien loin de la réalité, mais qu’importe. Cette Amérique mythique est figée à jamais dans la mémoire collective européenne.

    Plus de 100 illustrations accompagnent un texte inédit de Jean-Luc Cambier et Eric Verhoest. Un formidable voyage dans l’imaginaire de Ted Benoît…

     

     

    (par Laurent Boileau)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • quelques reflexion qui me vient,même après ces acharnement de certain "fans"  à sous estimé certaines période je n'y reviendrais plus  ....trop facile et d'actualité de détruire des LP comme BLUE HAWAII ou juste passable pour ROUSTABOUT bref ...... 

    BON REVENANT à nos moutons :

    oui on écoute calmement nos derniers achats et quelques réflexion nous viennent pouvant changer votre écoute ou autres ...

    Et bien ne doutant pas que sur le FTD : ELVIS THE LAST MOVIES, qu'il y ait des titres de toute beauté et moi étant musiciens ayant repris toutes les périodes du KING, je me répète,mais ellles sont  TRES difficiles  EN LES REPRENANT A LES FAIRE SONNER (ce qui conclu donc  :  de grandes valeurs techniques,il est vrai qu ELVIS dans les années 60 était entouré de MUSICIENS TOP !!!!!) .sans en plus parler de sa voix prodigieuse de  ces années ....

    Voila et bien ne passer pas à coté de deux pépites enfuies dans un medley, ou ELVIS en quelques secondes est tout simplement magique,on écoute et l’émotion nous envahit ....

    Je parle de THE WHIFFENPOOF SONG  et   VIOLET .

    AVANT DE LES ECOUTER ici bien sur c'est fait pour prenez d'abord votre FTD et réecoutez les avec vos oreilles musicales,laissez vous aller . SEUL HOMBRE C EST BIEN TROP COURT ..(et la che.....)

     

    Ensuite vient la serie des ALMOST quel régal Un monument tout simplement ce titre ...la egalement court mais intense tout y est ...

    FTD A GARDER DANS SES TOP ALBUMS .......

     

    Sur le FTD KISSIN COUSINS ,j'ai beaucoup aimé les UNIDITED MASTERS qui sont je le pense bien superieur au MASTER proprement sorti sur le LP (du même nom) . DONC pourquoi ne pas les avoir sortis comme cela ???

    Les instrumentaux sont bien intéressant,on voit bien le boulot musical si délicat à l'époque et tellement casse tete .. Les prises de CATCHING ON FAST  etc etc  ... on est devant un CD bien plus qu honorable et MESSIEURS c'est ELVIS qui en avait décidé ainsi et sa carrière donc refaire le monde ........ .....

    Et quelle bonne idee ce DOUBLE LP FTD de ROUSTABOUT avec la face 4 en mono .

    J ai redécouvert de tres bon titres . Du beau monde à la COMPOSITION ( LEIBER /STOLLER - SID TEPPER - ROY C BENNETT -GIANT/BAUM/KAYE -WISE ETC....) du beau monde en musiciens (MOORE -TIMBRELL--KESSEL-STRANGE-HARMAN-MOORE-FLOYD CRAMER -RANDOLPH ETC.....) ELVIS les choeurs, oui quelques titres un peu faibles pour ELVIS,mais tres arrangé pour les scènes DU  FILM  etc ....Je passe un bon moment .

    ET QUE DIRE DE I M A ROUSTABOUT ,je resterais depuis la découverte de ce titre toujours aussi ECLATE SUR CE MORCEAU qui aurait du etre un titre BILLBOARD,bien utilisé et SURTOUT AU MOINS LE SORTIR . On pourrait croire à un titre fin FIFTIES-endiablé rock ....du top PRESLEY .

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire